dimanche 30 mai 2010

CETTE FOIS ENCORE


















Sans titre, encre sur papier, 29,7 X 21 cm, 1999.

Quelques uns pensaient qu'il leur faudrait rebâtir une civilisation.

 
















Sans mythe, sans religion, disaient les uns.


















D'autres ne disaient rien.


















Etc., etc.













Sans titre, encre et gouache, 21 X 29,7 cm, mai 2010.

Cette fois encore ils ne parviendraient pas à un consensus.

jeudi 27 mai 2010

PLUS TARD ...

Les gens connurent alors une période de grande nécessité,


















Sans titre, encre, 29,7 X 21 cm, 1999.

plus tard, bien plus tard les rares qui survécurent tinrent à en fixer l'Histoire.



Ils nommèrent Grande Soustraction cette sombre période(*).

***
N.D.L.R. Vous pouvez aussi donner votre préférence à une autre lecture post-historique à l'adresse :
Michel Cornillon vous y recevra avec bonheur.

(*) La période et la situation  auxquelles il est fait référence ici anticipent sur notre calendrier pour projeter ce que sera demain.

mardi 25 mai 2010

VIRES

Le Grand DRH face à la Société en état de cessation de paiement :


















 Le Grand DRH, encre, 29,7 X 21 cm, 1999.

Grand DRH se voit dévolu alors la mission de licencier le personnel des services de la culture, de l'économie de marché et des grands services publics. Cela donne ceci :

- Economie de marché, virée!


 















- Ministère de la culture(*), viré. 


















- Grands services publics, virés.

  
















(*) A ce propos, avez-vous remarqué la présence de notre ministre sur la Croisette?

vendredi 21 mai 2010

JE TATE, JE TONNE, JE TATONNE






















Je tonne, encre, 29,7 X 21 cm, octobre 1999.
















Têtes bleues, encre et gouache, 21 X 29,7 cm, mai 2010.


































































Agrandissements, détails.

jeudi 20 mai 2010

1998 / 2010. SANS ISSUE / TATONNEMENTS

Sans issue :






















Sans issue, le reste comme d'hab. Octobre 1998.


Tâtonnements :
 
























































































Tâtonnements divers, avril 2010.

mercredi 19 mai 2010

NUITS POLAIRES






















Deale Esq. désabusé, encre, 29,7 X 21 cm (recadré), septembre 1999

Je cherche mais ne trouve pas.
Deale Esq., Monologue d'atelier, mai 2010. 
***

Travaux récents :
Têtes pour des figurines en biscuit. Mais qu'en faire d'autre? Vous avez une idée?














































mercredi 12 mai 2010

mardi 11 mai 2010

lundi 10 mai 2010

vendredi 7 mai 2010

L'EFFROI DE PIERROT






















L' Effroi de Pierrot rentrant en coulisses, encre, 29,7 X 21 cm, octobre 1999.

 ***
 " Le danger du succès, c'est qu'il nous fait oublier l'effroyable injustice du monde. " 
J. Renard

mercredi 5 mai 2010

lundi 3 mai 2010

LETTRE A CLEMENTINE



















Le Miroir du spectateur ou Hommage à tous les bavardants, 150 X 105 cm, mai 2010.

Ma chère Clé,
La première fois que tu fais face à un tableau vous savez, lui et toi et vous seuls, en presque une fraction de seconde si vous vous intéresserez ou pas. Je parle là des tableaux en général. Ce premier regard accompli, tu sais déjà si vous vous adresserez l'un à l'autre dans la langue commune ou si vous devrez créer la vôtre.
Plus restreint et incertain est votre vocabulaire initial et plus votre attention se prolonge, meilleur est le tableau. Si  le tableau est mauvais, ton dictionnaire ne s'écrira jamais, ni même ne s'ouvrira. Tu sais tout cela.

Je me demande comment font certains pour être aussi prolixes devant tant de tableaux qui, eux, n'en demandent pas tant. Les meilleurs tableaux ne demandant rien, me semble-t-il. Tous comptes faits se sont, le plus souvent, ces gens qui parlent et écrivent abondamment qui demandent là quelque chose pour eux-même, notre reconnaissance à leur endroit, sous couvert de nous transmettre le langage de la peinture. Apprends à les percer et à te détourner de tous ces bavardants, mondains ou professionnels. Souviens-toi, à l'opposé, qu'il nous arrive parfois de nous détourner du tableau qui plus tard et progressivement se révèlera à toi.
Chaque fois que l'occasion s'est présentée à moi, je n'ai jamais manqué de faire figurer une toile blanche en fin d'exposition, aussi bien qu'à l'atelier et la maison. C'est le Miroir du spectateur. C'est lui qui te révèle ceux avec qui tu peux ouvrir et partager ton dictionnaire. 

Ton père.

P.S. Plus tard, il te faudra apprendre à formuler ces choses-là différemment, en d'autres termes, moins familiers, plus sophistiqués et selon chaque circonstance pour être entendue des bavards, des sourds et des muets. Il te faut t'y exercer dès maintenant, apprendre à te juger là-dessus, circonscrire tes limites et tes dons pour  maîtriser l'exercice au mieux.

Lettre à Clémentine, 2 mai 2010.
 

dimanche 2 mai 2010

2 MAI






















Jeune garçon, encre, 29,7 X 21cm, septembre 1999.

Non, il ne me reste plus un seul brin de muguet.

samedi 1 mai 2010

1er MAI






















L'homme sans voix, encre, 29,7 X 21 cm, septembre 1999.

Je vous ai apporté du muguet.

N.D.L.R. Nous trouvions à la Rédaction qu'il y a dans sa tête  quelque chose d'une clochette de brin de muguet.