samedi 31 juillet 2010

FRAYEURS


















Jeune homme effrayé 1er temps, encre, février 2001.



Deale, mon père, dit que s'il regarde en arrière il se sent moins affligé que s'il regarde le présent, se projette dans le futur. 
Est-ce chez lui une attitude qu'il a construite au cours de sa maturité, la résultante d'une démarche générationnelle? Son attachement à cette " Indian generation "? Il lui arrive de dire, redire que la meilleure décision qu'il ait prise dans sa dernière(*) existence est de s'être rendu en Inde et d'avoir pris conscience, par toutes les ruptures que cela impliquait, des ouvertures qui dès lors venaient à sa rencontre.
Clémentine


Jeune homme effrayé, 2ème temps, encre, février 2001.


(*) Voir colonne latérale La MAMIthèque, le staff du MAMI, A propos des uns et des autres.

vendredi 30 juillet 2010

JAMAIS UN SANS TROIS


Bréchet, 3 portraits de Suchet, pastels, 29,7 X 21 cm, 1993 ou 94.

Je n'aurais jamais dû m'engager à publier un texte alors que je ne l'avais pas encore rédigé. Il m'a fallu me rendre à l'évidence, les textes que j'avais annoncés, lors de la précédente publication,  je n'ai pas su en mener la rédaction à terme d'une façon qui me satisfasse pleinement.

Aussi est-ce, sans "littérature" et en deux temps, que je vous fait partager les six derniers portraits qui complètent celui déjà publié.
Deale Esq., confus

mercredi 28 juillet 2010

BRECHET









Il y a une histoire, des épisodes intéressants à mémoriser entre Deale Esq (H. Suchet) et Richard Bréchet. 
Je retrouve sept photocopies de dessins faits par Richard, dans son atelier à Bonifaccio, au cours d'une  invitation de quelques jours à laquelle j'avais répondu.
Je vais tenter d'en parler plus largement au cours de la publication, ici, de six prochains portraits de moi qu'il avait alors réalisés.
Deale Esq.


Brechet (Richard) , Deale Esq. à l'atelier, pastel, 29,7 X 21 cm. Bonifaccio, 1993 ou 94.

mardi 27 juillet 2010

PAS CONTENT DEALE ESQ.













 Le retour de Deale au MAMI a fait quelques vagues. Je rase les murs.
Clé.


Fini la rigolade, encre et gouache, 29,7 X 21 cm, 1999.


















Le retour de Deale Esq., encre, 29,7 X 21 cm, octobre 1999.

lundi 26 juillet 2010

POUR SE FAIRE PLAISIR

 
Pour se faire plaisir alors , Laurence et Appels d'air.
Musique originale copyright ed30.

dimanche 25 juillet 2010

X.99_8/9 J'AI TOUT PERDU

On dit que Deale Esq. rôderait prochainement dans les couloirs.
( bruit de couloir )














Mes billes aussi, encre, 29,7 X 21 cm., 1999.

vendredi 23 juillet 2010

X.99 7/9 A VRAI DIRE, IL ...






















A vrai dire, il n'y a rien à dire, encre, 29,7 X 21 cm, octobre 1999.

Je fais presque comme mon père maintenant, non?
Clémentine

jeudi 22 juillet 2010

X.99 6/9 A VRAI DIRE ...






















A vrai dire, ça ne se passera pas comme ça,  
encre, 29,7 X 21 cm, octobre 1999.

Surtout, n'allez pas dire à mon père que je persiste à titrer ses dessins, il ne me le pardonnerait sans doute toujours pas.
Clémentine

samedi 17 juillet 2010

jeudi 15 juillet 2010

X.99 3/9 C'EST AINSI


















C'est ainsi, encre, 29,7 X 21 cm, octobre 1999.

Mon père dit que les dessins sont faits pour être regardés nus, à plat, au sortir de leur carton à dessins et y être conservés.
A la limite encadrés, à l'extrême limite. Leurs photographies,  leurs reproductions sur la toile, j'y vois une hérésie.
dit-il encore.


Quant à la peinture, Deale Esq. dit là que s'il peut admettre d'en voir quelques unes accrochées à des cimaises, il préfère, et de loin, les observer une à une sur un chevalet ou appuyées sur le dos d'une chaise, peu importe. Ou adossées à un mur, y être entreposées au repos, prêtes à être reprises en main pour un autre regard selon l'humeur.
Il aime aussi les mettre en scènes, en sites,
Pour leur faire prendre l'air, les soustraire aux regards indécents par leurs familiarités, leurs indiscrétions, des spectateurs sans réserves.

lundi 12 juillet 2010

X.99 2/9 MON DIEU


















Mon dieu, plume, 29,7 X 21 cm, octobre 1999.

Deale Esq. n'aime pas toujours que je titre ses dessins et , moins encore, ses tableaux. Il est même parfois furieux de mes audaces. rarement satisfait, soulagé par mes tentatives. En réalité il déteste titrer le travail, il déclare que cela le fourvoie. S'il semble exceptionnellement accepter de moi que je m'y aventure, c'est par affection filiale.
Clé.

mercredi 7 juillet 2010

X. 99-1/9 ZUT ALORS

Le Vieux, Deale Esq. mon père, est en voyages pour deux ou trois semaines. J'ai dégoté neuf dessins à la plume dont il n'a pas demandé la publication et que je vais faire paraître ici, mine de rien.
Clémentine


















N.D.L.R. Non, il ne s'agit pas, ci-dessus,  d'un portrait de Lady Deale.

lundi 5 juillet 2010

J'AIMERAIS ...


















Parmi les feuilles de notes que Deale Esq. rédige et abandonne, je lis celle-ci au verso du dessin ci-dessus :
J'aimerais avoir envie ...

vendredi 2 juillet 2010