samedi 3 avril 2010

TOMOKO

" Bringuebalée en pousse-pousse dans les rues noires de Tôkyô, au coeur de la nuit, Tomoko ne pouvait s'empêcher de repenser à sa liaison avec le comte Kônami, si désagréable que cela fût. "

Sawako Ariyoshi, Le miroir des courtisanes  (titre original : Encens et fleurs),
Traduit du japonais par Corinne Atlan,
Editions Philippe Picquier, (coll. poche, n°86) 1998



















Tomoko, encre de géranium, fin 2009.

***
S'il me fallait peindre des oeufs dissimulés dans les parterres  pour les Pâques des enfants, j'aurais aimé y peindre des visages de geikos comme celui-ci.
 Deale Esq., Propos d'atelier.

NDLR. La note d'atelier est indépendante de la citation en exergue.
 

11 commentaires:

laurence a dit…

Vraiment j'aime beaucoup pour un peu j'irais bien ramasser de tels visages dans les jardins d'Uzés

Appels d'air a dit…

>Laurence,
Mais vous n'êtes plus une enfant Laurence, si?
Et ne craignez-vous pas le comte Kônami?
Baltha

laurence a dit…

une puericultrice m'a dit un jour que cette part d'enfant était incorrigible chez moi et donc j'aime avoir peur...

dutch sheperd a dit…

pur style !

dutch sheperd a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Appels d'air a dit…

>dutch sheperd,
"What else?".
Je ne comprends pas votre commentaire, si vous repassez par ici, merci de vous mettre à ma portée,
Baltha

Appels d'air a dit…

>laurence,
Jusque ces toutes dernières années j'ignorais encore ce qu'est la peur. Maintenant que je sais ce qui m'en protègeait et que je n'ai plus ...
Deale Esq.

laurence a dit…

peut être est ce indiscret et je ne pose jamais de question mais pour une fois dites moi?

Laure K. ( del sol ) a dit…

Pourquoi il y a quelques temps, ces visages que vous posiez ici ne me disaient rien ... et maintenant presqeu chacun d' eux me parlent ? je en' ai pas la réponse mais a me va.
Celui-ci en couleur est très parlant !!

Appels d'air a dit…

>laurence,
Jusqu'à ces dernières années je n'avais aucun doute sur mes forces et capacités physiques, je pouvais tout envisager, faire front à tout, à présent je deviens vulnérable.
H.S.

Appels d'air a dit…

>Laure K. ( del sol ),
J'aimerais pourtant bien que vous trouviez une réponse, quoique ... les réponses incomplètes sont assez bonnes, celles que l'on diffère aussi.
Baltha