vendredi 18 juillet 2008

MESSAGE 088 / ACTUS OU DIVERS FAITS














COTE COUR :
Dans Courrier international, culture, du 18 07 2008, Street art ou vandalisme :
Extrait, " Notre société est manifestement un peu perplexe face au phénomène du graffiti et plus largement, du "street art"....cinq membres du collectif de graffiteurs DPM ont été condamnés à une peine de prison après avoir reconnu s'être associés pour commettre des dommages qui ont coûté au contribuable plus de 1 million de livres [1,263 million d'euros]. A deux pas de là, la façade côté fleuve de la Tate Modern était couverte de gigantesques fresques exécutées par six artistes urbains de réputation mondiale, dont Blu, de Bologne, Faile, de New York, et Sixeart..."
http://www.courrierinternational.com/article.asp?obj_id=87826

On peut voir aussi :
BANSKY :
http://news.bbc.co.uk/2/hi/in_pictures/7125611.stm
http://www.banksy.co.uk/outdoors/horizontal_1.htm
BLU :
http://www.blublu.org/
FAILE :
http://www.faile.net/
JR Art - Photographe :
http://www.jr-art.net/
SIXEART:
http://www.sixeart.net/
http://www.subaquatica.com/en/index.php/2006/09/01/sixeart/
http://profile.myspace.com/index.cfm?fuseaction=user.viewprofile&friendid=196563373
http://www.fotolog.com/sixeart/
http://www.tate.org.uk/modern/exhibitions/streetart/artists-sixeart.shtm
http://www.flickr.com/photos/tags/sixeart/show/
et
Tate Modern, London :
http://www.tate.org.uk/modern/exhibitions/streetart/default.shtm
ou encore :
colonne de droite, in LE MAMI EST, ENCORE ET ENCORE, ALIENE :
ARK, ATHENS STREET ART, KUNSTBAR.

Votre Balthazar

***

COTE JARDIN :

le jardinier est très occupé. Tout de même, il aurait pu insérer ceci pour ceux qui seraient encore hésitants,
SIXEART sur le terrain :



et Jef Aerosol :



Réjouissants, non?

Ploum, ploum,
Votre Clémentine, qui, elle, pense à tout ici.

11 commentaires:

Fanzesca a dit…

Bonjour Balthazar
Merci de votre visite chez moi.
Je ressens votre blog comme un petit théatre et je ne sais par ou commencer tant il y a de choses à découvrir.
J'y reviendrai donc pour plus de temps.
Bonne journée

Lidia a dit…

Les tags te foutent en prison, les magouilles des grands cravatés sont toujours tues, excusées et impunies, pourtant elles tachent et salissent sans sart aucun les citoyens. Allez comprendre....

Appels d'air a dit…

Franzesca, sur ce châtelet tous les visiteurs-teuses peuvent y être acteurs-trices. Venez y brûler les planches quand vous voudrez, vous êtes chez vous au MAMI.
Comment dit-on MAMI en breton?

Balthazar et Clémentine.

Appels d'air a dit…

Lidia, ton commentaire me réjouit. Pour deux raisons. La prise de position mais aussi, je l'affiche une fois de plus, parce que j'ai pour toi une relation irrationnelle au moment même où je croyais que tu me battais froid. Me voilà galvanisé.

Balthazar,
pour moi-même et tout le MAMI

helenablue a dit…

et bien , luttons ...
les tags ne s'arreteront pas ...inutiles de penser qu'en reprimant on obtient ce que l'on pense dans l'ordre des choses ... tout est mouvement .. les cravatés continueront leurs magouilles , et l'énergie créatrice nait de ces paradoxes , il faut le reconnaitre ...
le tout est de savoir si on veut porter la cravate ou pas ... et si on se permet de penser autrement , de resentir autrement et de s'exprimer autrement !!

le budget de l'armée est me semble -t-il tellement supérieur aux ravallements de façade ...
encore faut-il que l'expression soit de qualité ...
plus facile à défendre !!

Appels d'air a dit…

>helenablue :

Si vous le dites.
Lavallière

Fanzesca a dit…

Bonsoir,
Mes mails se refusant à vous joindre et ne trouvant pas sur votre blog "contacter l'auteur", je m'autorise à vous répondre par la voix des commentaires.
Voici donc ma réponse à votre gentillesse
"Bien je n'ai encore fait que survoler votre blog, il me semble que tout l'honneur est pour moi, dont le blog n'est qu'une pauvre petite chose, naissante de surcroît.
Malgré tout je vous remercie du fond du coeur et je vous mets également dans mes liens, avec votre autorisation.
Amitiés au MAMI
A bientôt"

Appels d'air a dit…

Bonsoir Fancezca,
Merci de m'avoir " aliéné " à votre blog. Edouard, le chasseur du MAMI, était venu, il y a peu, me demander timidement si nous voulions vous faire une place. Unanimement, nous avons répondu : Edouard, nous ouvrons un lien pour vous tout seul.
Fancezca, soyez donc ici chez vous.
Comment dit-on MAMI à Ploermel? Vous savez?
Google qui héberge notre blog n'a pas prévu un " contacter l'auteur ", je vous adresse notre adresse mail par l'intermédiaire du vôtre.
Merci encore,

Tout le MAMI, au grand complet

Appels d'air a dit…

Le typographe du MAMI vous demande de lui pardonner d'avoir mal orthographié votre prénom.
Balthazar

gicerilla a dit…

Réjouissant, oui c'est le terme. Je suis épuisée et admirative après avoir visionné le "portraitiste" en action ! Et je me dis qu'il en faut, l'air de rien, du savoir-faire pour réussir, le nez collé au mur, à dessiner à coups de bombes aérosols un dessin visible de loin seulement... Moi qui ne sais rien griffonner, je dis "chapeau bas" !

Anonyme a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.