vendredi 7 mai 2010

L'EFFROI DE PIERROT






















L' Effroi de Pierrot rentrant en coulisses, encre, 29,7 X 21 cm, octobre 1999.

 ***
 " Le danger du succès, c'est qu'il nous fait oublier l'effroyable injustice du monde. " 
J. Renard

8 commentaires:

laurence a dit…

Baltha c'est exactement çà l'effroi...la série est superbe...
Baltha monfils ainé Brieuc a 36 ans aujourd'hui je me souviens de cet effroi quand je suis rentrée ... en salle de travail...

Appels d'air a dit…

>Laurence,
Pierrot est mon personnage préféré,
Deale Esq.

Une femme libre a dit…

Il a l'air effrayé en effet, tout nu, tout seul. Ce dessin excite mon instinct protecteur. Je le prendrais chez moi, je le rassurerais, je l'habillerais, je le cajolerais. Tout pour faire fuir cette détresse. Et puis Pierrot est aussi un peu une poupée, j'en avais un Pierrot quand j'étais petite et je dormais avec. De bons souvenirs de tendresse et de réconfort.

Appels d'air a dit…

>Une femme libre,
Avez-vous rencontré un Pierrot Chinois?
Baltha

Une femme libre a dit…

J'ai trouvé les hommes chinois vraiment séduisants, Baltha, à ma grande surprise en fait!

laurence a dit…

moi aussi et le Pierrot lunaire un bien beau ballet

TG a dit…

“J’ai connu toute les formes de déchéance, y compris le succés.”
ajoutait Cioran

Appels d'air a dit…

>TG,
Mon Cher TG,
J'allais ajouter V, parce que vous me coupez là l'herbe sous le pied et à grande vitesse,

Votre Baltha

P.S. Je fais abstraction là des retards et autres annulations sncf, cela va de soi.