lundi 20 décembre 2010

YUSHANIA 2















Blogger laurence a dit...
Les lianes de mots tenaient bon. La pluie, la neige, le vent, elles s'enroulaient, aveugles à tout ce qui peut interrompre. Parfois recroquevillées parfois distendues elle se servaient du mouvement comme une sorte d'abri: elles dansaient par tous les temps dans la tête des deux amants...

2 commentaires:

laurence a dit…

Les lianes de mots tenaient bon. La pluie, la neige, le vent, elles s'enroulaient, aveugles à tout ce qui peut interrompre. Parfois recroquevillées parfois distendues elle se servaient du mouvement comme une sorte d'abri: ellesdansaient par tous les temps dans la tête des deux amants...

Appels d'air a dit…

>Laurence,
J'ai le coeur dans les rhizomes.
Baltha