mercredi 3 août 2011

PAS ENVIE DE PEINDRE

Réponse à Mr Choule.

C'est bien souvent tout ce qui ne me donnait pas envie qui, précisément, m'incitait à peindre, à en faire l'objet de ma peinture au travers des portraits que je réalisais.
Aujourd'hui j'ai peut-être été contaminé par mes tableaux.

Pas envie de peindre mais pas résigné. J'ai toujours pensé que je peignais un peu aussi pour les autres, en réalité je crois aussi que l'on ne peint pas seul, c'est en tous cas ainsi que je le ressens.
Les retours sont rares, bien souvent superficiels. Pour me consoler je n'ai pour me conforter que le sentiment que c'est parce que ma peinture est parfois trop bonne. Plus modestement je devrais dire c'est ce en quoi ma peinture est bonne.

En ce qui concerne les temps qui courent, Choule, ils devraient bien s'inspirer de la peinture.

Mon chien, par ailleurs est en train de vivre ses derniers temps. Ca c'est profondément triste, plus triste que tout.
 
Salut Choule,
H.S.

Propos d'atelier et de blog, 2 août 2011 09:38

9 commentaires:

Mr Choule a dit…

rassure-toi, les chiens ont un Paradis très accueillant. Et, pour la peinture, ça revient toujours. Une addiction qu'aucune cure ou sevrage ne peut enrayer. A+

le bourdon masqué a dit…

dans un grand cahier à spirale mes premiers et derniers coups de pinceaux. Je sais qui l'avait mis à l'abri, mais pourquoi?
Je n'ai jamais cherché la réponse et maintenant plus personne pour y répondre.
Alors M'sieur Baltha à vous de jouer.

Appels d'air a dit…

>LBM,
Pourquoi? Ressortez-les, vous y trouverez peut-être la réponse. Sinon reprenez des pinceaux, ils vous mettront peut-être aussi sur la piste.
Tenez-moi au courant,
Baltha

le bourdon masqué a dit…

plus jeune j'étais fasciné par la gravure, ce "pas le droit à l'erreur" cet aspect de l'irrémédiable. J'étais tenté puis d'aiguillages en aiguillages le paysage à changé.
Vivement le tunnel.

Appels d'air a dit…

>LBM,
Ne vous détournez pas de ce qui vous porte à graver, fuyez ceux, ce qui vous en détournerait encore. Faites-en votre passe-temps.
Tout cela c'est déjà tourner le dos à l'ordre établi (car c'est encore lui qui vous cloue, vous clouerait sur place.
J'attends vos premières épreuves.
Baltha

laurence a dit…

la mort d'un ami d'enfance est sans doute la chose la plus irrémédiable

Laure K. a dit…

Notre pauvre volonté est respectable d'annuler le devoir de choisir, de peindre ou de ne pas croire en ce quoi... pour ma part je le respecte, le comprend et le regrette un peu. Je mentirais en disant que ça manque à tous les jours, mais la publication a rendu peut être l'homme esclave de sa production... à en être écoeurer ou àquoibonniste. C'est dommage. Comment allons nous envisager de vous rendre la pareille ?

Une prière pour ton compagnon de route Baltha, que votre affection commune ne soit pas un point final mais un croisement.

amicalement

Appels d'air a dit…

>Laure K
Merci pour tout.
H.S.

JNBL a dit…

Hello Hervé,
Ravi de trouver toute ta créativité sur ce blog !
J’aurais grand plaisir à te retrouver… et t’apporter une photo que je vais rechercher dans mes cartons…d’il y a 30 ans…où ta tête de GROCK collait déjà parfaitement à un récent autoportrait !
Donne des nouvelles…je suis toujours dans les pages blanches.
Pich Marie !
Bien amicalement.
Jean-Noël