dimanche 13 novembre 2011

Carnets d'atelier 8




10 commentaires:

le bourdon masqué a dit…

à Béclère en décembre 2000 je n'ai pas pesé le pour et le contre j'ai glissé, puis revenu sans un mot. Maintenant il m'arrive d'avoir des regrets. C'est très rare.
"La question" j'en ai fait mon deuil.

laurence a dit…

oh oh il ya de "L'apprenti-sorcier" dans tout cela un scherzo de casseroles qui fait plus de bruits que la mort elle même qui bien entendu est silencieuse et se bouche les oreilles...

Hervé SUCHET a dit…

>Laurence,
Oui, Laurence, la vie est bien plus discrète que tout cela. C'est bien pour cela que je ne vois qu'elle dans ma peinture.

Hervé SUCHET a dit…

>LBM,
Il m'arrivait moi de glisser ... dans un tube de peinture. C'est l'effet " peinture à laouaîle ".
H.S.

Gilbert Pinna a dit…

Et dans les trousses, des gommes.

Hervé SUCHET a dit…

G.P.,
Sans oublier une gomme arabique.

laurence a dit…

si vous saviez comme parfois j'een ai marre d'être discrète et" bien élevée"...

Hervé SUCHET a dit…

>Laurence,
Quand vous photographez on vous entend très bien, pas vous?
H.S.

P.S. : (H.S. pour Hervé Suchet, pas Hors Service, pas même Hors Série).

le bourdon masqué a dit…

cs sont vos filières respectives qui en sont la cause. Quoi de plus conformiste que l'anticonformisme.

Hervé SUCHET a dit…

>LBM,
Je vous laisse le mot de la fin.
H.S.