jeudi 29 décembre 2011

Carnet d'atelier 51












7 commentaires:

laurence a dit…

Parfois je me dis que toutes ces sensations en équilibre instable avec le réel sont là pour maintenir la vie et les considérer comme des sortes d'amitiés amoureuses et aimées continue ce qui autrefois a construit quelque chose d'infiniment délicat qui avait un rapport prècis avec l'art

Hervé SUCHET a dit…

Après un long passage sans commentaires d'actualité sur mes "Carnets d'atelier" je me dis que les choses surgissent bien souvent d'un long silence, que je partage enfin.
H.S.

laurence a dit…

il me semble que parfois je perd le fil de moi ...

Hervé SUCHET a dit…

>Laurence,
Avez-vous essayé le fil de l'eau?
H.S.

laurence a dit…

Se perdre à nouveau dans la neige c'est trop bête

Hervé SUCHET a dit…

>Laurence,
J'avais les boules (de neige).
H.S.

Hervé SUCHET a dit…

>Laurence encore,
La neige a fondu depuis.
H.S.