dimanche 29 juillet 2012

A L'HEURE DE LA CRISE






















Ce sont les Fulambules qui, derrière la porte à tambour, investissent dans l'entrée du MAMI.
( le titre et le contenu c'est pour les tags )

6 commentaires:

Hervé SUCHET a dit…

Le MAMI ( à l'instar du Musée Picasso) aurait bien besoin lui aussi d'un plan com pour faire remonter le nombre de visiteurs. Au secours, on parle ailleurs de restructuration et d'externalisation, ici, d'itinérance. Rance!

bat a dit…

Pfff !
Quelle idée saugrenue.

Hervé SUCHET a dit…

>bat,
Vous en avez une meilleure, je prends.
H./S.

le bourdon masqué a dit…

serions nous dans l'échauguette en attente d'une cohorte de funambule?

Hervé SUCHET a dit…

>LBM, FuL(pas n)ambules LBM, Fulambules pas funambules. C'est comme ça, leur identité est très spécifique. Ils sont les gardiens du MAMI, pour préserver son identité et son indépendance. Le MAMI est en opposition pacifiste avec l'ordre (culturel et artistique) établi. Si l'ordre établi n'est jamais venu sur le terrain du MAMI c'est pour mieux échapper à une fatale et humiliante déconvenue.
Deale Esq.

Hervé Suchet a dit…

>bat, Tu sais que l'enregistrement de commentaires sur ton blog m'est impossible? Bloqués quoique je fasse.
H./S.