vendredi 15 mai 2015

ROBINSON CRUSOE PAR ROBINSON CRUSOE



Depuis des décennies Defoé nous abuse. L'histoire qu'il nous livre est une fiction crée par lui. Le récit authentique de Crusoé vous est rapporté ici : 



et là :



Le Robinson avec lequel vous ferez connaissance n'est pas celui d'un marin naufragé vivant seul pendant 28 ans sur une île déserte avant de rejoindre les siens et y mener à nouveau une vie commune à celle de ses contemporains.
Le Robinson dont je vous donne le récit s'apparente à celui de vétérans de ces guerres modernes qui, de retour au pays, vivent à l'écart du monde pour fuir celui qui leur a fait voir,  commettre exactions, horreurs, laissés pour compte après que l'on se soit servi d'eux pour cela.
Cette histoire je ne l'ai pas inventée, je ne l'ai pas écrite, je l'ai peinte. Cette histoire c'est la mienne. Mon histoire  s'est déroulée ici même parmi vous, vous y avez concouru. Dans cette histoire, mon histoire, je me suis soustrais à vous pour la peindre. Ma vie est la peinture de cette soustraction. C'est en peignant  que j'ai compris que je suis un vétéran que tout sépare de vous, qui n'a plus rien en commun avec ce que vous êtes, bien que vous m'ayez engendré.
J'en laisse un récit en peinture, une peinture perdue, abandonnée. Ma peinture c'est elle, là. J'y suis tout entier. Vous y trouverez ce que j'ai fait de vous, ce que la peinture a fait de moi depuis.
Deale Esq.

3 commentaires:

Hervé SUCHET a dit…

Ce blog, mon île déserte, vraiment.

exobnkr a dit…

J'aime bien ton texte. On cherche à comprendre...

Hervé SUCHET a dit…

@Exo, c'est que tu as saisi pas mal de choses.