lundi 10 décembre 2007

MESSAGE 060 / CDD

Bon, voilà. Je m'appelle Clémentine, donc. Miss Clémentine Deale. J'ai ... ans, ça vous regarde pas. Allez, 16 ans.
Je n'ai pas toujours eu la vie bien simple jusqu'à maintenant. Mais je m'en suis, je crois, pas trop mal sortie jusqu'alors. J'ai une bonne nature, on dit une nature heureuse. J'ai été élevée par mon père qui est, comme vous savez(*), presque immortel, ce qui nous a valu bien des problèmes, vous n'avez pas idée.
Aujourd'hui, c'est nettement plus facile pour lui et pour moi, par voie de conséquence. Le contexte géopolitique international fait de la complexion exceptionnelle de mon père une préoccupation devenue très secondaire aux yeux de bien des inconséquents, aussi divers que variés soient-ils, qui souhaiteraient connaître et s'approprier,
à des fins saines ou malsaines, les facultés de mon père, pour eux-mêmes ou leurs services.
Pour ma part, je voudrais que l'avenir me permette de connaître un peu d'insouciance dans un monde qui n'en a cure.
Voilà en gros, pour moi.

Mon activité ici, telle que l'a définie le comité de rédaction concerne le traitement des relations extérieures du MAMI. Dores et dèjà, j'ai intitulé Les Extras de Clémentine ce qui,
dans la colonne latérale, était auparavant la liste des liens persos avec d'autres blogs/sites. Mon boulot, sur cette rubrique, consistera donc à "aliéner"(**), selon l'expression que le MAMI s'efforce de redéfinir et compléter, à créer du lien. Je vais essayer de tenir la route.
Sinon, j'ai d'autres pistes à mettre en place qui s'intègrent à cette mission. Je vous en reparlerai.
Enfin, sachez que j'ai accepté de prendre le poste que je sollicitais à condition de pouvoir intervenir librement dans la colonne rédactionnelle de façon impromptue. Il n'y a qu'ici, dans cet anti-musée MAMI, qu'on pouvait me répondre favorablement.

Je les remercie tous à la Rédac.
Ploum, ploum.

Clémentine

______________________________________________________________________________________________________________________________________

(*) Voir MESSAGE 014 / OU BALTHAZAR CONFESSE LA SINGULARITE QUI LES AFFLIGE, LUI ET DEALE ESQ.

(**) Aliénation et ses dérivés reviennent de manière récurrente dans ce blog. Balthazar tente d'en réactualiser le concept et le sens à travers son univers personnel dans lequel création/aliénation renvoie à son atelier, son fauteuil de méditation, son travail de peinture, son regard sur la peinture d'aujourd'hui, son itinéraire.
Vous pouvez consulter utilement les messages antérieurs : MESSAGE 058, MESSAGE 056, MESSAGE 055, MESSAGE 054, MESSAGE 042, MESSAGE 034.

10 commentaires:

GM a dit…

Aliéner en vue de créer du lien ? Ne faudrait-il pas plutôt tâcher de délier les langues ?

Balthazar a dit…

" délier les langues" dites-vous?
Cher commentateur/trice, sortez votre drapeau de votre poche, je ne demande qu'à m'entretenir avec vous et à visage découvert. Difficile de créer du lien avec quelqu'un qui avance masqué, anonyme? Avez-vous une URL, gm?
Ploum, ploum.
Clémentine

Pierre Lalanne a dit…

Oulala, ca m'a l'air bien farfelu tout ça !
Sauf… sauf… que je n'ai pas tout lu (hé oui… la flemme)
Mais… mais, j'aimerais bien savoir qui peint ? Ca ça m'intéresse, monmacherchèreClémentinclémentine, parce que Sagem
Pierre
http://gargoulett.blogspot.com

Clémentine a dit…

Pierre Lalanne,

Qu'importe le flacon pourvu qu'on ait l'ivresse? Non?
L'identité du peintre, quelle est-elle? Patientez, mon cher, patientez. Petite, je lui posais votre question, il m'a répondu: " l'art est clandestin ". Faites comme moi, attendez.
Ploum, ploum.

Clémentine

Pierre Lalanne a dit…

Mais qui dit l'ivresse et le flacon ?
je ne bois pas du virtuel moi, ça ne me désaltère guère.
Attendre, attendre… J'attends déjà trop de choses. Bon, au quai, mais quoi qu'il en soit, sagem.

Clémentine a dit…

Pierre,
Qui peint? Demandiez-vous. J'ai transmis à l'intéressé, ce dernier m'a répondu : "C'est pour acheter?". Vous savez, Pierre, lui aussi s'attache au concret.
A la vôtre.
Ploum, ploum.
Clémentine

Clémentine a dit…

gm,
Les langues ne commencent-elles pas à se délier?
Ploum, ploum.
Clémentine

GM a dit…

Oh mais oui, je délie, relie, lie, , m'enlise parfois, sans malice souvent, et presque toujours je lis en silence.

Je crois pourtant que nous nous déjà croisés, en d'autres lieux, d'autres commentaires.

http://affleurements.net

Clémentine a dit…

Salut gm,
Mon prédécesseur m'a mis au parfum depuis que tu as communiqué ton identité.
Contente de faire ta connaissance.
Ploum, ploum.
Clémentine

Pierre Lalanne a dit…

bon… moi je vous quitte, les mystères c pas mon truc, pas sur les blogs.
:-)