vendredi 25 juillet 2008

MESSAGE 090 / PERPLEXITE 2



De la Complaisance (suite)
****






Têtes de pioche en miroir ou De la Complaisance


La Direction du MAMI, suite à un mouvement de grève du personnel de la Rédaction, dû à un manque passager d'inspiration, n'est pas en mesure de poursuivre l'édition de son message.
L'édition reprendra dès que Deale esq. sera venu remettre de l'ordre sous le chapiteau.
Le MAMI vous prie d'excuser ce dérangement passager.

Clémentine

P.S. Je vous épargne les traditionnels slogans et pancartes habituels

***

- Y'aurait pas, quand même, une petite complaisance dissimulée là-dessous?
Un manifestant cagoulé
- Complaisance, j'peux pas dire, mais faute d'orthographe c'est sûr. Pancartes habituelLES, merci.
Un autre manifestant
***

- Bon, vous n'êtes pas en vacances à L'Education nationale?
Ceux-là(*), c'est comme la complaisance, on n'en verra pas la fin.
Balthazar encore, à part soi et hors de lui.

(*) Mes enfants, mes enfants, la complaisance fait partie des facteurs de cohésion sociale, elle a sa place dans la tolérance et, si ce que je dis là n'était pas suffisant, sachez encore que, pour faire tourner le MAMI en ce moment, nous nous devons de modérer nos ardeurs quelles qu'elles soient. Nous avons besoin d'entrées d'argent, suis-je clair?
Deale esq.

19 commentaires:

Fanzesca a dit…

Puis-je me permettre un petit coup de phare sur le MAMI en cette période tourmentée.
Ma quête semble être en bon chemin pour aboutir. Aux dernières nouvelles, l'affaire serait en bonnes mains. Nous en aurons la certitude dans quelques jours.
Je souhaite au MAMI et à Deale esq.de retrouver bientôt la sérénité sous le chapiteau.

Appels d'air a dit…

> fanzesca
Viens, c'est d'une médiatrice-inspiratrice comme toi dont on a besoin ici.
Le Comité de grève

Lidia a dit…

"là" pas la-dessous. J'ai trouvé la phote, pardon la faute.
Toi manquer d'inspiration ? Je n'en crois rien.
D'ailleurs t'as intérêt à te mettre au boullot, aux mots, aux pinceaux, parce que je te surveille de loin...

Je t'embrasse Hervé.

Lidia a dit…

Boulot... suis-je sotte !

Appels d'air a dit…

> Lidia
Pour le là, je vois, pour pancartes habituelles d'accord ou pas?
Tu m'as pas dit, t'es dans l' Education nationale?
Lidia, vous pouvez vous asseoir.
Balthazar

Appels d'air a dit…

> Lidia II

Et oui, boulot. Ballotte, va!
Bizutte, non bisous.
Balthazar

Fanzesca a dit…

"traditionnels slogans et pancartes habituels".
A mon humble avis, traditionnels et habituels vont de paire. Ainsi slogans et pancartes seraient les deux mauvais sujets de cette petite manifestation.
Mais ce n'est que mon avis.
Amitiés

Appels d'air a dit…

> Fanzesca

Merci pour ton complément.
Cependant ... cependant je me demande si un docte grammairien n'envisagerait pas les deux solutions comme envisageables?
Je ne t'ai pas vue dans la manif ... mais oui ... rêve éveillé pardi!

Appels d'air a dit…

> Fanzesca
Merci pour ton complément sur les sujets ai-je omis de préciser c-dessus.
Balthazar, rêveur

Fanzesca a dit…

J'y suis dans la manif, une autre à côté, que j'aurai aimé de ne pas voir, une qui casse bien.
Fanzesca qui t'embrasse

Appels d'air a dit…

Sur la photo, là, à gauche, Deale esq. c'est moi. Pas mal pour mon âge, non?

Fanzesca a dit…

Pas mal certes, le contraire ne saurait se dire puisqu'il serait faux et qu'ici c'est master class.
Donc disais-je, pas mal !!!
Vu ton âge dis-tu. Mais ton âge cher Deale esq, le connsais tu, toi qui est doté "de longévité quasi sans fin, de quasi immortalité".
Mais qui est, cette bien belle personne aussi, à vos côtés ?
Votre Fanzesca

Appels d'air a dit…

> Fanfan

Où est, Fanfan, cette belle personne qui échappe à mon regard?
Je sais, dans mon commentaire précédent, je dis : " là, à gauche ", alors qu'il fallait comprendre et vous l'avez fait, la, à droite.
Maintenant on sait qui est qui.
Cependant, je fais l'aveu de ma déconvenue en voyant que je ne soulève pas l'enthousiasme des foules. En fait, je suis comme Alain Delon, ma beauté est un peu surannée.
Quand est-ce qu'on se fait une séance photo, toi et moi, Ma Fanfan?
Merci encore pour tes mercis.

Ton gros Baba

P.S. Baba, t'as pas fini de faire le con, à ton âge?
Clémentine

Fanzesca a dit…

Vois comme la communication est difficile. Tu me dis à gauche. Qu'aurais-tu fait toi ? Tu aurais regardé à droite ? Moi non.
Or que vois-je sur ce sublime tableau sis à gauche ? Un double portrait sur lequel, bien sûr, j'ai posé mon admiration.
Pourquoi vouloir te comparer à cet homme laid qu’est Delon ?
Les photos et moi ne nous aimons pas beaucoup, tu sais.
J'aime bien nos dialogues un peu hors du temps,...
Gros bisous mon baba


P.S. Cette jeune Clémentine, que je salue au passage, me semble fort sage et je la pense bonne conseillère

Appels d'air a dit…

> Fanzesca
Titre du message : Fanfan et ses quinze tulipes
***************

Pour Delon, nous nous comprenons - nous sommes en master class, - pour Delon, c'était complaisance.
Pour nos transports, je les trouve bien réjouissants aussi. Je suis baba de voir la promptitude avec laquelle nous échangeons avec spontanéité. Tu sais, ma Fanfan, j'crois même qu'tu pourrais mettre un peu d'iode dans toute c't'affairelà.
Je voulais te dire aussi, je suis aussi beau que Gérard Philipe
dans Fanfan la tulipe.
Je t'en fais porter quinze,

Ton beau Baba

Danalyia a dit…

Bonjour,je découvre votre blog et suis séduite par les portraits. J'aime bien aussi l'idée d'un anti-musée. En ce qui me concerne, je réalise des collages et j'écris. Voici l'adresse de mon blog, que j'ai intitulé "Phrasibuleuse": http://phrasibuleuse.canalblog.com/
Je reviendrai. A bientôt !

Appels d'air a dit…

> Danalyia
Le MAMI est de passage chez vous en ce moment même.
Merci d'être venue.
Balthazar

chronique virgule a dit…

Bon, où il est passé, Deal esq. ?
Faudrait peut-être qu'y s'remue les miches, paceque ça fait bien trois jours que je vois rien de frais dans ton assiette ! Enfin, ça arrive à tout le monde, et moi qui suis actuellement en phase gazeuse, je n'ai qu'une trouille : ma prochaine redescente en vrille, inscrite noir sur blanc dans mon horoscope.
Bien à toi.
Signé Buster

Fanzesca a dit…

Dis Balthazar, pour la Bentley, c'est grave ? Parce qu'Edouard il doit être tout triste ...