samedi 6 septembre 2008

MESSAGE 097 / GDS FORMATS / SALLE 01


Mon père a tenu ce matin à avoir une conversation avec moi au sujet de mon P.S. récent.
Il me demandait si j'avais été consciente de ce dans quoi je pouvais m'engager en le faisant. Pas totalement, lui dis-je, mais j'ai pensé pouvoir assumer.
Ce matin quand nous avons relu ensemble les commentaires hebdomadaires, il m'a dit : C'est pas mal je crois, je trouve qu'il y a beaucoup de vie dans tout ce que je lis, chez tous celles, ceux dont proviennent, renvoient les commentaires. De rares esprits chagrins ou vindicatifs. Tu me fais plaisir, Clémentine
.

***

Un bonheur n'arrivant jamais seul, quand j'ai dit à Papa que j'avais, enfin, mis la main sur les clefs qui ouvrent sur la Salle 01 des Grands Formats, son visage a éclaté de joie, de satisfaction.
Dans cette salle sont exposés une vingtaine de tableaux qu'il a peints avant de nettoyer ses brosses, la fin des années 90. Un sacrée période.
Allez-y(*), il y a des tableaux très prenants.

Et merci de m'avoir accompagnée.

Clémentine


(*) Pour accéder à la salle 01 des Grands Formats, cliquez sur la photo.

69 commentaires:

polipoterne a dit…

Le diaporama a tourné encore...

Merci Hervé, c'est...
... bouleversant !

Je suis heureux d'avoir croisé ton chemin.

Je ne commenterais pas tes peintures, elles sont justes à regarder... encore...

J'espère que tu as d'autres clefs à trouver, cherche bien.

Appels d'air a dit…

> Poli
D'autres clefs? Cinq ou six autres salles de grands formats. Mais c'est mon cousin Pierre qui a les clefs. Je lui en ai parlé, j'ai reçu son accord de principe. Mais photographier, c'est un boulot considérable qui va demander du temps.

> Poli et tous-ttes. ( j'ai mis tous en premier pour l'oreille, au son c'est vachement mieux que l'inverse. Je sais, pour certaines, ça peut être vachement dur de porter encore ça au crédit des mecs, mais la musique c'est la musique.)

Je pensais que je pourrais faire circuler une " Requête " on pourrait titrer ça comme ça, à faire compléter, signer, adresser?
Sinon, pour celles, ceux qui habiteraient Lyon, à condition que vous me montriez patte blanche, je pourrais demander à mon cousin Pierre s'il accepte de vous faire visiter.
Clémentine

polipoterne a dit…

Clémentine,

Bien sûr que je participe à la requête pour avoir la possibilité de faire ouvrir les autres salles.

J'habite dans les environs de Lyon, Pierre aussi ?

Lidia a dit…

Tes tableaux me font baisser le chapeau... Je suis émue, tout simplement. ton coup de pinceau est une écriture poétique, il me raconte quelque chose qui parle, quelque chose qui entre en moi...
Hervé, tu es un poète avec tes tubes, tes délires, ta vision.

Rires... Tu sais, je ne te l'ai jamais dit, mais je ne suis pas loin de Lyon...je te montre ma
patte blanche.
Mais au fait tu connais un Pierre à Lyon ?

Appels d'air a dit…

> Lili
Lyon? Tu veux dire Lyon à deux pas de la Place Miremont?

Clémentine

> Pour la patte blanche, la mise au point va demander du temps. mais je m'en occupe avec tout le sérieux nécessaire.
Pour les tableaux, inutile de me cirer les pompes.
Merci pour tout mon p'tit coeur,
Hervé, pour la vie.

Mû a dit…

J'aime. Tout. Ou presque. Plutôt tout que presque.
Hélas j'habite très loin de Lyon. Et j'ai la patte noire à force de marcher pieds nus.

Appels d'air a dit…

> p-olipot-erne

L'ouverture des gdes salles va demander du temps et aussi énormément de disponibilité de la part de mon neveu. Je ne veux et il n'accepterait pas non plus que je dispose de lui et de son temps à mon gré. Tout cela peut et se fera dans les mois à venir. C'est programmé de sa part comme de la mienne.

MERCI Popo,

Deale esq.

Appels d'air a dit…

> mû
Tu vois comme c'est pratique le web, deux clics tu sais ou pas si t'y vas à pied ou pas.
Clémentine

P.S. ( je sais que tu aimes les aime )
Edouard, le moment venu, pourra éventuellement venir te prendre et te ramener avec la Bentley ... si tu fais pas trop la fine bouche ma chérie-chérie.
Balthazar

Lidia a dit…

Rires... Incorrigible Hervé, Place Miremeont se trouve à Vienne(38). Disons que je ne suis ni loin de Lyon, ni loin de Vienne, quelque part entre les deux... Mais j'ai habité Vienne, il n'y a pas longtemps, ce qui explique ma péripétie de "stationnement" disgrâcieux...
Tu vas tout savoir...

Appels d'air a dit…

>lidia
Tout savoir, dis-tu? Je crains le pire, tu ne m'avais pas tout dit?
Gracieuse.
See you soon,
Ton,
H.S.

P.S. Y'en a pas.

soulef a dit…

Quand je viens ici , suis toute perdue et tourmentée entre HERVE , CLEMENTINE ,MAMI ...alors du coup , égoistement j'admire l'état des lieux , les mots illustrés par de jolis tableaux et part ébahie sans dire mot mais toujours touchée par ton accueil .

Appels d'air a dit…

> Sousou
Tous ceux, celles qui signent au MAMI c'est la même personne, mes doubles. Te trouble pas, j'en ai besoin par complémentarité et distinction, ou toute autre raison qui s'impose ou s'imposera. Pour vivre.
Comment ça va toi?
Balthazar

helenablue a dit…

touchée , émue et délivrée , je ne sais pas pourquoi ....
cette communion , sans doute .. cette évidence ...

ce regard ....

et cette matiére , maniére de le mettre en forme ...

merci pour l'appel d'air
et, merci pour tout ...

enjoy to meet you...

amitiés
hélène

gballand a dit…

PS : Je doit être pluriel

Appels d'air a dit…

helenablue
Pour ta branche, tu as fait comme je disait? Il faut aussi la mettre à l'abri d'un hangar, la traiter pour que les capricornes ne la bouffe pas.
Tes commentaires sont pour moi comme le xylophène pour
ta branche,
Balthazar

Appels d'air a dit…

> gballandPS

Tant mieux.
Y'a quelqu'un?

Clémentine, toute seule et vous?

Mû a dit…

Est-ce qu'Edouârd a une jolie nuque ? parce que me taper 1000 bornes, même en Bentley, avec un chauffeur qui a une nuque de kentrosaure...merci bien !
Ta
Mi, heu Mû

Appels d'air a dit…

>mû
Et de belles mains, je vous assure, vous ne regarderez jamais la route et le paysage. Quant au poste après ce voyage avec Edouard, vous l'accepterez pour ce dernier.
Vous pouvez faire le voyage avec votre fille, on fera connaissance, elle et moi.

Clémentine

Appels d'air a dit…

> mû et Gballand
Ne croyez que j'aie merdé en vous confondant, c'est juste pour présenter l'une à l'autre. J'ai fait des pieds et des mains pour ça.
Clémentine.

polipoterne a dit…

A tous les membres du MAMI

J'ai le plaisir de vous annoncer la naissance de Bob le Spongieux, cette nuit entre 01h67 et 02h08.
Il est magnifique avec un dos vert et un joli ventre jaune.
Il sera à la disposition de vos éviers bientôt.

Papapoterne exalté et récuré.

Appels d'air a dit…

> policomptoir
La maman se porte bien?
Clémentine

polipoterne a dit…

Clémentine,

Pas d'inquiétudes,
La maman est retournée dans l'océan en bonne santé.

Merci pour elle

Appels d'air a dit…

> polipoterne
La maman, elle a fait ta vaisselle avant de partir?
Edouard

polipoterne a dit…

Ben, elle m'a juste laissé le rejeton pour ça.
Elle était pressée de revoir sa mer !

Appels d'air a dit…

> toutes, tous

Lâchez-moi une minute, je suis seule ici au téléphone et à l'ordi, j'ai tout qui crame sur la cuisinière, tout le monde au MAMI s'affole et crie : ça sent pas le brûlé? On va encore manger avec les chevaux de bois. Le MAMI c'est comme leurs peintures, immangeable, indigeste.

gballand, toi qui est plurielle, tu viens pour la vaisselle? Merci, je savais pouvoir compter sur toi.

Clémentine, toujours là pour assurer
J'ai faim!

Anonyme a dit…

Y a quelqu'un ?

Anonyme a dit…

Putain ! Je tape un commentaire intelligent, sensible et tout, je remplis le formulaire "identité", je clique sur envoyer et rien n'arrive au bas de la foultitude des commentaires…
Merde alors ! Je fais un nouvel essai, je tape y'a quelqu'un, je clique sur anonyme et j'envoie…
Bon Dieu, ça a marché !
Alors je vous demande, Clémentine, Balthazar, Deale esq. et le Père, de bien vouloir m'inqiquer comment procéder avec ce putain de blogger de mes deux que si ça continue je vais me foutre en boule, faire un malheur et tout.
Et comment je fais, maintenant ?
Tout simplement : j'indique mon nom ici, Michel Cornillon, je clique sur anonyme et je balance la sauce…

Anonyme a dit…

Hourra, ça a marché !

Appels d'air a dit…

> Cornillon
Ma page de commentaires n'est pas un verre. Ce n'est pas en la remplissant que tu vas te désaltérer.Va voir chez Poli, il vient de refaire la façade de son traboulet, il offre peut-être deux ou trois pélerins.
Prends un taxi pour rentrer et fais-moi savoir si tu es bien rentré quand tu auras récupéré.
Tu nous aura tout fait, tu sais.
Balthazar

Lidia a dit…

Dis Balthazar, ton salon ressemble à celui d'un asile où les patients suivent bien leurs traitements en prenant leurs neuroleptiques de façon rigoureuse, ce qui les rend à peu près , je dis bien à peu près, "sains et équilibrés . Je ne dirais pas "normaux", ça ne veut rien dire.

Je t'embrasse Balthy et j'en profite pour saluer tout le salon.

PS : J'ai bien pris mes cachets ce matin...

polipoterne a dit…

Michel,
Balhazar a (encore ?) raison, viens sur mon zinc, chaque sous-verre est imprimé avec les modes d'emploi des commentaire pour chaque fournisseur de blog?
Pour exemple, le sous-verre de blogger.com est associé à un petit rouge des Costières (vin de plus en plus prometteur)récolté entre Nîmes et Montpellier.

Appels d'air a dit…

> Lili
Ouais, mais hier soir, t'as pris ton tranxen trop tôt, on avait rancard au pied du 46 C, un lapin.
" Tu me comprends? "
Ce midi, on s'fait l'apéro chez Cornillon?
Je t'embrasse , ma p'tite poupée rebelle.
Baba

Appels d'air a dit…

> Poly
Poly, les sous-verres on s'en bât, c'qui compte c'est c'qui a dans le godet.
" Les sanglots longs de Cornillon bercent mon coeur d'une langueur monotone. "
A ras bord,
Balthazar

Mû a dit…

@ Lidia > à peu près sains, mais pas tout à fait saints.

ClinS d'yeux à tous,

Ps : bon comment on fait maintenant ?

Lidia a dit…

Hervé Suchet est-il allé faire un tour chez Mû ?

Il est prié de s'y rendre au plus vite, s'il ne l'a pas fait.

Appels d'air a dit…

> Lili
Toi qui bosse aux P&T, tu sais que j'ai un recommandé AR en attente pour toi, déjà précédemment revenu portant la mention : adresse incomplète ( celle dans la Vienne)retour à l'expéditeur. C'est humiliant tu sais?
Hier soir, tu ne m'as toujours pas répondu, tu as passé la nuit dans l'ascenseur? Lili, je ne suis pas jardinier, je ne peux pas passer ma vie à ramasser les râteaux que tu laisses traîner dans mes pattes.

mû, je l'ai croisée ce matin en allant au taf, elle m'a fait des cht'tars incroyables, un croche-patte, j'ai chutté sur sa poitrine, j'ai regardé dedans, je lui ai roulé une grosse poutoune? Je crois qu'elle a bien aimé, j'ai vu ça à son pied. Elle avait les yeux à l'envers, ses ongles sont devenus tout rouge, je crois qu'elle attendait ce moment depuis ... plus que ça encore.
Là, faut que j'y retourne, j'ai encore un p'tit truc câlin à lui dire.
Dis, ma Lili, t'es pas jalouse? Si tu me dis que non, j't'attends avec ma batte. Dis-moi que tu es une grande jalouse ma Lili.
Balthazar

P.S. :Elles vont me rendre fou, quand Deale esq. va avoir vent de tout ça, il va encore me convoquer dans son bureau et me répéter qu'il ne tolrera aucune forme de harcèlement au MAMI, vous entendez les meufs, c'est pour vous aussi.

Mû a dit…

C'est quoi des "ch'tars" ?
Marrez-vous de mon ignorance, marrez-vous !

polipoterne a dit…

Appel d'airs chauds là !

Un rosé frais te ferait du bien, il est servi...

It's waiting for you Balthy.

Lidia a dit…

Cher Balthazar, j'ai horreur des ascenseurs, j'utilise les escaliers en général. Je t'ai attendu, tu n'es pas venu, ne renverse pas la situation à ta convenance.
Je n'habite pas dans la Vienne, mais près de Vienne, voilà porquoi ta missive t'est revenue.
Et là je souris...
Tu m'énerves, tu finis toujours par me faire sourire...

Appels d'air a dit…

< mû
Demande à ton pied, baluche!
Un ch'tar? Une pichenette verbale, une pichenette digitale, un clin d'oeil goulu, tout ça, quoi? Tu sors un peu de ton blog de temps à autre?
Va pas au Louvre, ni à Beaubourg, va au MAMI. J'te présenterai mes copains.

Clémentine

Appels d'air a dit…

> Lili
T'habites près de Vienne, t'habites près de Vienne, c'est pour ça que tu m'envoies valser?
J't'attends au pied du mû. Enfin, là, je vais dormir un peu.

Lidia a dit…

T'as bien dormi ?
Je valse, j'envoie rarement valser.
M'accordez-vous cette danse Mr Balthazar. Please, faites attention à mes pieds mû...

Appels d'air a dit…

> Lili
Mets tes jambes autour de ma taille et sers fort, je m'occupe de tout.Non, presque, enfin tu vois, on en discute, le moment venu on verra ... ah tu verras, tu verras, on se rencontrera.
Balthazar

P.S. Désormais tu marches pieds nus?

Lidia a dit…

Tu es ici chez toi, tu as donc le droit de tenir tous les propos que tu veux. Dommage qu'ils découlent parfois de l'archaïsme d'un homo pallo-délirius dragibus. Il n'existe pas de valses lubriques, le tango ou la lambada peut être, mais pas la valse.
Tu voudrais ne jamais regrété certaines choses, leur donner une raison, un fondement.
Je suis peut être la seule ici à savoir que tu es capable de les regretter même en silence, dans une émouvante vanité... Notre "Rencontre" Hervé, c'est ça.
Et à défaut de serrer mes jambes autour de ta taille, je te serre la pince en te pinçant bien fort.
Tu me le permets ?

Appels d'air a dit…

> Lidia
Je ne suis pas plus ici chez moi qu'ailleurs.
Je ne suis pas plus en forme également.
Je n'ai jamais valsé non plus et ne valserai jamais.
Je n'ai jamais voulu t'écraser les pieds et ne voulais rien d'autre que te l'éviter.
Tu peux entrer dans ma tête sans frapper , je suis frappé que tu y trouves ce qui n'y est pas.

Lidia a dit…

Arrêtons là nos scènes de ménages, elles ne regardent personne.

Tu es le seul à qui je permettrai certains "dérapages" sémantiques.
A toi, en fait, je ne t'en voudrais jamais.Ca t'énerve pas un petit peu ?

Je t'embrasse.

Lidia a dit…

Voudrai : au futur

Tu valses avec ton blues ? Dis nous que tu vas bien...

Mû a dit…

Bise venteuse d'un mardi océanique. Ou l'inverse comme tu veux.

polipoterne a dit…

Le vent soufle dans les galeries,
on entend les rats se rapprocher des cadres...

Le MAMI est fermé ?

Mû a dit…

Tu vas mieux ?
Bise

Appels d'air a dit…

> Poli
Effectivement Poli, Le MAMI s'est laissé envahir de rats. Aussi, nous demandons à nos charmantes visiteuses et nos charmants visiteurs de procéder à la mise à jour de leur carnet de vaccinations et de le présenter à Edouard lors de votre passage dans la porte à tambour.
La Direction vous sais gré de votre compréhension.

Deale esq.

Appels d'air a dit…

> mû
" Tu " qui? Je ne suis pas tout seul moi ici. Même si Balthazar et Clémentine prennent l'air ailleurs.
Deale esq.

polipoterne a dit…

Sitôt mes vaccinations à jour, je visiterai avec plaisir votre porte à tambour.
Cet objet désuet a toujours été magique pour moi.

Auriez-vous également quelques sas-saxophones ?

En attendant le retour de Balthazar et de sa fille...

Sylvaine Vaucher a dit…

Avant que du haut du mont de la lune Clémentine ait sabré les derniers poils...j'irai garé mes pieds sous un pin glissant...et je veillerai la nuit pour voir si Morphée a pris son thé au vert. Tu veux que je dise quoi après toutes ces chatteries !

polipoterne a dit…

Cher Deale esq.,

Des nouvelles de Clémentine et de son papa ?

Edouard serait-il parti à leurs recherches ?

Merci en tout cas d'assurer l'intendance en leurs absences.

Appels d'air a dit…

> Sylvaine vaucher
Que tu dises quoi? Ceci : Bonne nuit, chat de gouttière.
Deale esq.

Appels d'air a dit…

>polipoterne

La généalogie n'est pas si complexe que ça. Tous les personnages ne sont que mes doubles, Deale, Balthazar, assiette vide etc. tous sont moi-même Hervé Suchet pour l'Etat-Civil. Dusse Edvige ou quiconque en prendre note et/ou ombrage, une seule identité ne m'a jamais suffit.
Néanmoins Clémentine est la fille de Deale Esq., Balthazar le compagnon de route de Deale.
Pour les rats qui envahissent le MAMi dis-tu, je n'ai aucune parnenté avec eux.
Puis-ja aller me rendormir dans mon bureau?
Merci à toi et à plus.

Deale esq.

polipoterne a dit…

bonne nuit à toi tous Baltinedouardvidechet.esq and co

Mû a dit…

C'est bien silencieux par ici....
Vous préparez un coup ?

Appels d'air a dit…

> mû
Non, j'ai écrit qque chose que j'ai trouvé important, en commentaire sur :
http://chroniquevirgule.canalblog.com/archives/2008/09/10/10528158.html

En même temps que je copie-colle l'URL, je vois que tu en viens.

Deale esq.

Mû a dit…

Oui, j'ai lu ce que tu as écrit. Deux fois (parce que tu n'es pas toujours facile à décrypter !)C'est bien que tu l'aies écrit.

polipoterne a dit…

Bonsoir à toute l'équipe du MAMI.

Cher Deal esq., le silence de votre musée clos se répercute sur ce micro-monde blogosphérique...
Bon, tant que les rongeurs n'arrivent pas...

Je vous souris à tous et vous souhaite en bonne forme.

Michel Cornillon a dit…

ici “anonyme“
Je vais essayer qe quitter l'anonymat, mais va savoir ce qui en résultera…
Tout ça pour te dire que ce n'est pas la première fois que je viens, et que ce ne sera sans doute pas la dernière.
Tes tableaux me rentrent dans la tête. Mais pas complètement. Il faut sans cesse que j'y retourne.
Pire que le Bergerac !

Appels d'air a dit…

> Cornillon
Alors appelle-moi quand tu viens, on trinquera ensemble. Tu sais que tu m'as fait des grosses frayeur ces derniers temps mon salaud.
Suchet

motpassant a dit…

Que dire qand on est le 65ième à poster un commentaire ?
Moi qui veux toujours être le premier !
Qui plus est quand on a l'impression de s'immiscer dans un club très fermé où les codes sont établis et difficilement accessibles aux " étrangers ".
Nombre de fois, j'ai du reculer devant la tâche !
Mais aujourd'hui, par ce jour de pluie froide et surtout mouillée, je me décide, quitte à tomber dans le ridicule.
Tout d'abord, merci pour vos visites sur mon modeste blog et surtout félicitations pour le votre.
Quand je vous disais que je serai banal !
Je vais continuerà comprendre ce que veut dire " MAMI ". j'appelais ma grand-mère comme cela, mais je ne pense pas qu'il s'agisse de cela.
Je vous en prie, aidez-moi ! Envoyez-moi une carte d'adhérent !
Bonne journée

Appels d'air a dit…

> motpassant
Que dire? dîtes-vous. Dites-vous bien que : c'est louche! en effet et partageons cela ensemble. Dites-vous encore que si Appels d'air était, bel et bien, un " club fermé ", il n'y aurait pas eu 65 commentaires ici.
Bon, on se connait un peu mieux désormais?
Balthazar et les autres.

Mû Anonyme a dit…

Expiration, expiration....Tu n'as qu'à mettre un autre Message au lieu de nous détourner, paresseux !

helenablue a dit…

RESPECT !!
j'avoue que là , je suis scotchée !!
pour un appel d'air , c'est réussi !!

Bravo l'artiste (s)

kisses
Helena

Appels d'air a dit…

> helenablue
Par quoi donc? Le nombre des commentaires ici? Il résulte des uns et des autres, de nos attentes, de nos apports, du médium. Ce dernier nous permet plus que le téléphone, la correspondance, la presse, la télé de construire, d'organiser une relation, une communication, en nous affranchissant en partie d'autorités publiques, privées, commerciales contraignantes, fermées. Cela témoigne de besoins, d'attentes et aussi d'un espace possible de libertés.
Tu sais, helena, de mon côté j'aime assez les gens, pas fourrés dans mes jambes s'entend, mais quand eux et moi sommes à la distance qui nous convient ça marche bien. Je suis assez attentif à cette distance, suis-je allé trop loin, trop près, l'autre s'approche-t-il trop, pas assez. Par dessus tout, par dessus tout je redoute, tente de me tenir à l'écart de toute forme d'autorité, d'arbitraire. J'ai développé un nez pour flairer le pouvoir sur autrui, pour flairer qui aime décider à la place d'un autre.
Sinon, je suis pas mal chiant. Malgré tout, j'ai fait une bonne peinture dans mon existence.
Respirons,
Bye blueblue.