mercredi 5 novembre 2008

MESSAGE 103 / EMPREINTE CANUT AU MAMI






















Suchet, La Femme verte*, huile sur papier, 101 X 71 cms, 1998.
Courtoisie Monsieur P. Suchet
Photographe P. Suchet

Mon cousin Pierre est digne de la ville où il réside, il sait filer. Il sait même faire de la soie avec de la laine.
Quand mon père a vu les photos de Pierre, il m'a confié : son travail est au mien ce qu'un tapis citadin iranien ancien est à un tapis iranien nomade. On passe de la laine à la soie.

Et vous? Vous pensez quelque chose de tout ça?

Clémentine


P.S. Après 24 heures de publication nous avons décidé de faire savoir à toutes-tous nos visiteuses-teurs que nous sommes très déçues-us par le traitement et le rendu des clichés que nous confions à l'éditeur de notre blog, bien que ce rendu soit bien plus satisfaisant en optant pour l'agrandissement. Nous avons, de ce fait, décidé de les publier également chez FlickR très prochainement pour procéder à une comparaison. Nous vous tenons informées-és.

(*) La Femme verte est le premier accrochage dans la salle des Imparfaits, ouverte au public courant 2009.

20 commentaires:

Sylvaine a dit…

Sa pince est au linge ce que la Homa sapiens est à la lampe d'Aladin !
Tiens peindre avec de la chlorophylle me paraît très Echo L'eau.

Appels d'air a dit…

> sylvaine, merci pour ton commentaire de haute lice.
Balthazar

polipoterne a dit…

Un travail d'équipe ça.
Deux talents différents pour un résultat artistique qui donne du bonheur d'abord aux yeux, puis aux synapses.

Merci à vous deux, ainsi qu'à Clémentine et Deale pour l'intendance de ce MAMI.

Courage et belle journée à vous tous.

Appels d'air a dit…

> polipoterne,
Toute l'équipe du MAMI est très touchée par ton commentaire que je m'empresse de porter à la connaissance de Pierre auteur des prises de vues personnalisées qui nous comblent tous et toutes au MAMI et, nous l'espérons avec confiance, bien au-delà dans les jours à venir.
Deale Esq.

Michel Cornillon a dit…

Question intimidée de Mimi, qui passait par là, à l'artiste exposant.
Pourquoi, Hervé, avoir choisi le salle des imparfaits ?
Autre question, tout aussi timide : où se trouve-t-elle, cette salle ouverte paraît-il au public ? ?

helenablue a dit…

oui , là je suis d'accord pourquoi cette salle des imparfaits ? aurait préféré salle des passés simple , ou des passés composés ....

encore un grand merci à Pierre !
un sacré tisserand !
bravo ...

bon , évidemment le rendu en grand est plus plus ...
et chez Flickr , cela rendra mieux et le travail de l'artiste et celui du photographe ..
Ah ! la belle équipe !!


( bon ça c'est juste pour faire genre , pas bien intelligent la remarque qui va suivre , j'espére que Balthazar ne m'en voudra pas , et la femme bleue ?
elle existe !! houlala , j'ai comme un rougissement de honte , je passe au violet ! )

en tout cas , Bonsoir à tout le Mami et ... tout cela reléve de l'orfévrerie , on nage dans la grâce !
je suis trés honorée de vous connaître Hervé Suchet

et mes amitiés à Pierre

kisses
helena

Appels d'air a dit…

> Cornillon,
Le MAMI est un anti-musée autant qu'un musée imaginaire comme tu as pu t'en rendre compte à la lecture régulière et complète des parutions régulières du MAMI.
La Salle des Imparfaits réunira les tableaux de gens comme nous tous: imparfaits.
Cette Salle des Imparfaits est, bien entendu, localisée au MAMI même, pardi

Appels d'air a dit…

>helenablue,
Honorée, qu'entends-tu par là au juste? Les mots et la langue française savent nous fourvoyer. Dois-je, comme je le dis dans un commentaire chez toi, leur laisser la parole, sans répondre à leur place?
Si tu es honorée, je suis assez confusé.
Je transmets tes "courtoisies" à Pierre.
Je suis bien honoré de t'embrasser,

h.s.

helenablue a dit…

je me permet cher Hervé que nous pouvons laisser parler les mots là dans l'entiéreté de leur ordonnancement , je ne me suis pas permise d'écrire , je suis honorée , mais je suis honorée de vous connaître !!
la dîfférence est alors de taille , si je puis me permettre !!

touchée par votre baiser , et confusée moi-même je vous en renvoie un derechef...


PS : où en sont les palabres avec Pierre ?

Appels d'air a dit…

> helenablue
Si j'en crois ce que je lis et ce que je dis, honorer est bel et bien un verbe à prendre avec des pincettes, je vois que tu y parviens mieux que je l'entends et le manifeste. Toutefois, à ma décharge, les honneurs m'effraient toujours un peu, je ne me souviens pas d'avoir honoré quoi que ce soit ou qui que ce soit sans l'avoir fait avec quelque circonspection et extrême attention préalables, sauf à m'être fourvoyé.
On ne plaisante pas avec le verbe honorer, l'usage, irréfléchi, que je viens d'en faire en atteste.
Suis-je déchargé de tous soupçons?

J'ai fait part à mon neveu Pierre de nos entretiens, je lui laisse l'entière maîtrise et une totale liberté sur le contenu et la cadence de son attitude dans les manifestations de sa réponse. Il m'a dit qu'il allait prendre contact avec moi par téléphone. J'ai les oreilles tendues vers un téléphone que je suis de près pour cela. Pierre est un garçon qui mène au bout et à bien tout ce qui se présente à lui. Il honore toujours les sollicitations qui lui parviennent tout en conservant une entière liberté sur la façon de le faire.
helenablue, on attend.

h.s.

helenablue a dit…

D'accord Hervé , je comprends .... et le temps est un bon conseiller de surcroit ...

bonne journée à toi et à Pierre
je t'embrasse
Helena

Appels d'air a dit…

>helenablue
Cinq sur cinq,
Je t'embrasse aussi,
h.s.

paysagedutemps a dit…

Hervé,

Je suis heureux que mes photos de tes tableaux te plaisent ainsi qu'aux visiteurs du Mami. Malgré tout, rien ne remplace les originaux, dont la force n'a rien perdu avec le temps.

Comme toi, je pense que toute tentative de reproduction photographique "fidèle" est vouée à l'échec. La piste des "mises en scène" que tu avais exploré il y a quelques années me semble la seule pertinente. J'ai quelques idées dans cette direction, qu'il faut que j'expérimente bientôt, pour en vérifier la faisabilité, photographiquement parlant.

Je t'embrasse
Pierre

PS : je prend contact avec Helena, dès mon retour dans la civilisation

Appels d'air a dit…

> Pierre,
Merci à toi, Pierre. Reçu 5/5.

Hervé

ingtifea a dit…

Salut,
Il m’était déjà arrivé de rendre visite à votre blog et je vous félicite des infos abondantes et fort intéressantes qu’on y trouve. Vos appels d’air ouvrent tant de fenêtres qu’on se laisse piéger .Je vous avouerai toutefois que je n’y reste pas suffisamment de temps pour approfondir tout ce qui s’écrit, peut-être n’en n’ai-je pas la patience, ou la culture suffisante…D’ailleurs qui peut tout comprendre ?
L’art moderne ne me laisse pourtant pas indifférent . J’ai visité tout dernièrement le Musée d’Art Moderne de St-Etienne, accompagné d’une responsable, très avertie sur l’art moderne. J’en suis sorti enrichi, les yeux émerveillés, et retrouvé un instant mon âme d’enfant…Votre anti-musée, avec ses nombreux liens, est en quelque sorte lui aussi une promenade virtuelle et instructive, sur toutes les créations en qualité d’art moderne sur Internet. Longue vie donc au MAMI !
P.S. la Femme Verte méritait vraiment d’être épinglée sur les cimaises du Mami. Bravo l’artiste !

Appels d'air a dit…

>ingtifea,
j'ai pris connaissance du message que vous m'adressez chez helenablue, avant de lire celui que vous avez posté ici, c'est de ce fait chez helena que je vous ai répondu en premier. Merci mille fois à vous.
h.s.

Bona a dit…

Cher Bal!
Je te confie la clef du salon de musique. Vagabond, je suis parti ramasser mes bris de couleurs sur le revers du temps, au delà du voile d'argent. Mon exil, loin des rumeurs du monde, ne durera pas longtemps. Je reviendrai par le chemin des dunes, un soir de brume, par la passerelle de l'oubli. Celle qu'empruntent les gens de peu, au regard énigmatique, comme celui de tes portraits, les épuisés, les taiseux, les maîtres de musique.

Très belle journée aux corps lumineux du MAMI.
Musique!

Appels d'air a dit…

> Bona,
J'aimerais avoir la capacité de rédiger des commentaires comme les tiens et si j'y parvenais ce serait pour appeler ton retour sur ton blog, en donnant à mon commentaire la force de conviction pour que tu ne tardes pas,

hervé suchet

laurence a dit…

merci de votre présence importante pour moi

Appels d'air a dit…

> laurence,
la réciproque,
hervé suchet