samedi 27 juin 2009

MESSAGE 140 / LA MAREE ETAIT TROP













Autoportrait, huile sur papier marouflé sur bois, 199?
La marée était trop belle à regarder.

Grâce au ciel il y a des jours où ça ne va pas comme on a envie, où ça n'évolue pas comme on l'avait cru. La marée ça joue des tours, des fois quand elle se retire, elle ne laisse rien de son passage sur la grève. D'autres, à son retour, elle enlève tout.

L'eau, j'aime bien, la mer, c'est pas mon truc, les rivières, les fleuves, ça, ça me plaît.

Jamais je ne pourrais comparer une femme à la mer, la mer à une femme, penser à une femme en regardant la mer, ni aller à la mer pour penser à une femme. Mais une rivière, un fleuve.
Qu'est-ce que j'ai bien foutu de mon maillot?

Tenez, la mer, vous voyez ce qu'elle a fait là-haut? Oui, ce tableau, sans dessus-dessous, à quoi ça rime, vous voyez bien. Ah, quand tête-à-tête, face-à-face se retournent, se détournent. Allez, je vais faire un saut dans le Gardon.

Propos d'atelier, Deale esq. 27 juin 2009

7 commentaires:

elle-c-dit a dit…

J'arrive du grand travers !! :)
Mais vive les berges du gardon !
Bon aprem !
Bises

Appels d'air a dit…

>elle-c-dit,

Merde, me-suisje-dit, on ne fréquente pas le même monde.
L'eau était bonne?

Robinson Crusoé

Appels d'air a dit…

>elle-c-dit,( deuxième twitt )
Non, je vous assure, je drague pas lourdement, ce n'est pas mon travers,

Vendredi

choule[bnkr] a dit…

j'ai rencontré l'homme-chauve-souris.

Appels d'air a dit…

>choule[bnkr],
C'est qui celui-là? Sans déconner, merci
Bal

Appels d'air a dit…

choule[bnkr]
J'ai perdu un truc, même avec mon radar je ne parviens pas à localiser.

Appels d'air a dit…

>choule[encore]

Plus chauve que souris.

Baltha