lundi 22 mars 2010

EN PARCOURANT ...



















Visage inutile, encre, 29,7 X 21cm, fin 2009.

J'ai eu longtemps un visage inutile, mais maintenant j'ai un visage pour être aimé, j'ai un visage pour être heureux.
Robert Escarpit 

***

En parcourant les portraits à la plume que j'avais faits fin 2009, je me demandais comment vous en présenter quelques uns. J'y songeais encore au cours de ma dernière promenade quand me revinrent à l'esprit les billets de Robert Escarpit dans Le Monde. Je trouvais alors que le parallèle entre ses billets et ces dessins pouvait être tout à fait bienvenu.
J'ai recherché, ici ou là,  quelques unes de ses citations pouvant être adaptées aux personnages que je présente ici aujourd'hui. Elles donnent vie, je crois,  à mes personnages et l'ensemble à R. Escarpit.
Deale Esq.

 
















Le tout, encre, 29,7 X 21cm, fin 2009.
Le tout est de tout dire,
Et les mots me manquent 
R. Escarpit


















Voir, encre, 29,7 X 21cm, fin 2009.
Voir, c'est comprendre, juger, déformer, oublier, ou s'oublier, être ou disparition.
R. Escarpit



















La sincérité, encre, 29,7 X 21cm, fin 2009.
La sincérité, c'est le projecteur sous lequel on prend des poses. La franchise, c'est l'éclair de flash qui fixe la vérité d'un instant sans prétention d'en faire un tableau.
R. Escarpit  

6 commentaires:

Gilbert Pinna, le blog graphique a dit…

" Un visage inutile" ?...
un visage en attente de lui-même...

Appels d'air a dit…

> Gilbert Pinna, le blog graphique,
J'en remerciais Escarpit dans ce " message ", je vous en remercie dans ce commentaire,
Deale Esq.

TG a dit…

Giacometti a passé sa vie à essayer de faire une tête… de loin, c'est pour cela qu'il les faisait souvent petites;
Un visage ou une tête?
Quelle est la différence?

Appels d'air a dit…

TG,
J'ai peint Alberto là :
http://appelsdair.blogspot.com/search/label/A.%20Giacometti

Baltha

laurence a dit…

Ne pas faire les choses à moitié

Appels d'air a dit…

>Laurence,
"Le mieux est l'ennemi du bien".