dimanche 28 mars 2010

S.F.S.N.

 La Belle de mai, Marseille, 1996.













La Belle de mai, Marseille, 1996.














La Belle de mai, Marseille, 1996.
 
C'est sur cette dernière image, telle une 4ème de couverture, que je souhaite refermer ici cette série de mises en scène sur le site de La Belle de mai.
Pourquoi S.F.S.N.?
  • S comme squat
  • F comme friche
  • S comme street art
  • N comme Net
Au cours de ces 30 à 40 dernières années, en gros, nous avons pu assister et/ou participer au développement d'un art  " non-officiel "; avec ou sans statut juridique, sous ou hors de toute tutelle publique ou privée, un " art libre " généré par l'apparition d'artistes élisant ces lieux et qui, sous ou en l'absence de tout statut, y ont exerçé et y ont développé leur travail.
Ces alternatives ont offert et offrent au public, plus que jamais à l'heure actuelle, la possibilité d'y exercer, à leur tour, un libre arbitre plus ouvert que sous les modèles établis et présentés par les structures officielles publique ou privées.
Toute personne qui pratique le Net et qui fait une recherche Street art peut en  prendre très rapidement la mesure, découvrir que le Street art est devenu  désormais une source et un support qui offrent  de  vastes espaces de découvertes, de richesses, d'envergure, de révélation.
Il m'arrive, pour ma part, de ressentir sur des fresques murales contemporaines ce que je ressens en contemplant une fresque préhistorique et qu'aucune Ecole, aucun tableau d'aucune époque, entre celle-ci et celle-là ne m'ont donné : le sentiment d'assister à l'origine de la création ou, pour le moins, l'origine d'une création.

Propos d'atelier, Deale Esq., 28 mars 2010



7 commentaires:

laurence a dit…

he lo

laurence a dit…

ligne de fuite...

Appels d'air a dit…

>Laurence & Laurence,
he Laurence,
Baltha

Laure K. ( del sol ) a dit…

"Beau travail"...

Amitiés,
laure

Appels d'air a dit…

>Laure K.(del sol),
J'espère que nous deviserons prochainement sur le banc du jardin de Candide,

Candide

Laure K. ( del sol ) a dit…

avec grand plaisir...
Candide,je fus également lorsque j'habitais rue Voltaire... si candide d' ailleurs que j' y ai pondu un oeuf !!

il y a de la place aussi sur vo'te banc pour l'amie d'Au Devant ... ?
Je ne pourrais décemment pas venir sans elle ... si elle le souhaite bien évidemment.

Appels d'air a dit…

>laure K.(del sol),
Je ne vous offre pas de vous asseoir dans SFSN, il n'y a pas de banc, vous vous retrouveriez c.. par dessus tête. Mais il y en a un dans Candide, assez large pour tenir à plusieurs.
Candidement vôtre,
Baltha