vendredi 26 mars 2010

AUTOPORTRAIT DE DEALE ESQ.

«Les vieux fous sont plus fous que les jeunes.»  
François de La Rochefoucauld 



Autoportrait de Deale Esq. 01,plume, 21 X 14,3cm, fin 2009



Autoportrait de Deale Esq. 02,plume, 21 X 14,3cm, fin 2009



Autoportrait de Deale Esq. 03,plume, 21 X 14,3cm, fin 2009



Autoportrait de Deale Esq. 04,plume, 21 X 14,3cm, fin 2009
(Notez que les dessins sont plus sympa si vous agrandissez) 


Je crois que si je pouvais me regarder lorsque je peins il m'arriverait de pleurer comme cela m'arrive parfois quand quelqu'un joue une musique, qu'un chanteur chante, un orateur s'exprime, un animal met bas. Dans ces moments si rares et si précieux.
Vanité? Non, stupéfaction. Tout cela m'échappe, m'échappe tellement.
Deale Esq. Propos d'atelier, 25 03 2010

rubrique : Autoportrait de Deale Esq. 

En ce qui concerne la citation en exergue, vous pourriez tout aussi bien bien remplacer fous par cons.
Clémentine, pour vous servir.

14 commentaires:

Laure K. ( del sol ) a dit…

ça pourrait se faire, de se regarder peindre ... il faut juste un troisième oeil.

Appels d'air a dit…

> Laure K.(del sol),
Prêtez-moi plutôt une camera, on verra après pour le montage,
Baltha

Bona a dit…

Hello Baltha dans le pré. Ici, jours difficiles, à cause du travail, en effet. (séminaires, lectures et Printingworkshop) Heureusement qu'il y a ces "lignes de fuite", ces traits pour lesquels j'ai un faible, leur délicatesse, un rien de "tremblé", comme mon état d'esprit actuel, un peu ailleurs...
Rameaux à toi et à ceux qui te sont chers, Hervé!

Appels d'air a dit…

>Bona,
Tu te tues,
Baltha

Laure K. ( del sol ) a dit…

@Baltha

Niet ... c'est le regardeur qui fait l'oeuvre pas le peintre (!?), je vous provoque un peu là ! mais c'est une vraie proposition. La caméra ne bougera pas sans moi. Si vous l' acceptez comme une amie bien sûre.
Je vous en reparlerez en temps et en heure... je laisse l'idée mûrir ...
Amicalement,
laure

Appels d'air a dit…

>Laure K.(del sol)2,
Vous avez raison, je regarde souvent mes mains en me disant : non, ce n'est pas possible, vous ne faites pas des trucs pareils.
Merci d'y jeter un oeil de temps à autre,
Baltha, regarde souvent sa peinture ...

laurence a dit…

moi je crois que j'oublies mes photos et puis aussi les textes ecrits... ils se détachent de moi...et peut être aussi tout ...enfin des années...

Laure K. ( del sol ) a dit…

Baltha parle de lui à la 3ème personne ? ... "je"le peintre, est un autre ?

Appels d'air a dit…

>Laure K.(del sol),
C'est de votre faute, il se prend pour A. Delon maintenant.
Baltha je

Appels d'air a dit…

>Laurence,
Ce que je conserve de mes tableaux, c'est la stupéfaction qu'ils m'ont donnée lors de leur création, après nous avons appris à mieux nous connaître, nous comprendre, à l'origine eux et moi nous connaissions encore mal.
H.S.

Appels d'air a dit…

>Laurence,
Pour les années, il y a très peu seulement que je ressens leur existence et influence sur moi. J'étais un ado hier encore, la mobilité, la souplesse des mouvements, m'ont fait prendre conscience du temps qui passe bien mieux que ne l'ont fait les "assiettes vides". Mais je regrette que ces dernières m'aient empêché de peindre tout ce que j'aurais pu peindre.
Deale Esq.

laurence a dit…

mais Baltha il me semble que la mobilité et la souplesse sont des choses que l'on peut entretenir... ou travailler à tous les ages...

Je me suis demandé sur le blog de Bona ce que vous vouliez dire et puis cela m'est revenu... ce livre de Sartre que je n'ai pas lu...mais à dire vrai cet état de guerre me choque aussi" le oeil pour oeil dent pour dent" me semble quelque chose de bien primaire et surtout cela n'engendre aucun espoir de fin... la répétition simplement...A New York j'ai été écouté Baremboi non qu'il soit mon à mon avis un chef transcendant mais simplement par hommage à son travail avec E. Said qui n'est plus et que j' admirais beaucoup... voila vous savez tout...de ma façon de penser et d'ailleurs pour moi n'existent que les pays ou les habitants ont différentes façon de penser...

Appels d'air a dit…

>Laurence,
Je pense que Bona nous réunira pour chercher ensemble des oeufs de Pâques dans son jardin.
Pour la critique que tu m'adresses, ne te formalise pas si je nomme cela ainsi, je formulais vis-à-vis des bons Pères qui ont participé à mon éducation la même chose que ce que tu dis de Bareinboim.
La surenchère me fait fuir, comme toi, je l'évite autant que faire se peut et autant que je le peux. Je m'efforce de réparer quand je crois devoir le faire. Avec la peinture la marge de manoeuvre est plus floue qu'avec les mots écrits et les paroles.
Si qque chose coince encore, n'hésite pas,
Baltha

Bona a dit…

Laurence, si tu te joignais à nous ce serait bien, il y a de la place pour toi aussi , tu sais...
Edward Saïd et Barenboïm, très beau duo pour faire triompher la paix, l'amitié entre les peuples; Shalom et salam enlacés. Malheureusement pour le premier, il est parti très tôt...