mercredi 28 avril 2010

SUJETS BRULANTS


















Sans titre, encre et gouache, avril 2010

Verra-ton, dans une polémique qui piétine et patauge à souhait, les verres teintés, eux aussi, interdits de port? Est-ce significatif, j'ai reçu bien peu de commentaire (sans s) sur la publication que j'ai faite hier sur un sujet très proche? Comment dois-je interpréter ce silence? Frilosité? Complaisance convenue? Attentisme? Ou mauvaise formulation de ma part? Je pensais ironiser, ridiculiser par la dérision la  redondance donnée aux sujets dans l'actualité.
Il me semble que ce sont les musulmans qui, une fois encore,  font, les premiers, les frais de tous ces atermoiements, ces vindictes, dans lesquels burqa et niqab sont au centre de l'actualité, non?

La peinture est un engagement sans voix, muet, comme la musique, elle, un engagement sonore. Créer est un engagement, ce que produire, seul, n'est peut-être pas toujours. Produire peut être une manière de suivre, sans être toujours une façon de créer.
Ailleurs, j'écrivais il y a peu, que les artistes sont doublement engagés par leur oeuvre et l'utilisation éventuelle qui en est faite d'une part, mais également par leur attitude d'homme dans la Cité. Celle-ci se répercutant sur celle-là et inversement.
L'art et la création se doivent de ne jamais cesser, à intervalles réguliers, d'être un va-et-vient entre une oeuvre et son spectateur, ce va-et-vient a besoin de se verbaliser pour se protéger, se prémunir de toute forme de propagande.
Il est bon que parfois la porte de l'atelier s'ouvre pour que s'entende ce que pense celui qui y exerce et que lui revienne ce qui en a été entendu par ceux qui se trouvaient là.

Propos d'atelier, Deale Esq., 28 avril 2010

Partager

NDLR. Savez que les fauconniers appellent également burqa le capuchon dont ils coiffent leur oiseau? 

2 commentaires:

Appels d'air a dit…

On nous snob?
Clémentine

Appels d'air a dit…

Allez JOHNYJOHNYJOHNY fais-moi mal!
Clémentine