mardi 27 avril 2010

SOUS LA BURQA


















Le burqamamiton *, encre et gouache sur fond aléatoire, avril 2010

Les Autorités envisagent de supprimer le prochain Carnaval de Venise, syndrome de burqa oblige.
Un Empêcheur de tourner en rond (ou en derviche tourneur**) anonyme.

***

La Sérénissime, elle-même, ne s'enfonce-t-elle pas sous les flots comme une femme sous une burqa?
Baltha

(*) Le burqamamiton est un dérivé du PhotoMAMIton évoqué dans une récente publication.
(**) Baltha confesse publiquement ici qu'il est un peu chaman.

4 commentaires:

laurence a dit…

meme si le port de cette enveloppe me met mal à l'aise une loi les interdisant me met encore plus mal à l'aise, surtout ne pas répondre oeil pour oeil dent pour dent à la bêtise humaine à un totalitarisme par un autre totalitarisme

Appels d'air a dit…

>Laurence,
J'ai aussi ce regard, de plus je trouve ridicules les "contorsions" que les uns et les autres utilisent sous prétexte de légiférer,ainsi que quelques raisons invoquées, pour le faire, souvent tirées par les cheveux.
H.S.

Laure K. ( del sol ) a dit…

je pense surtout au sort de celles qui servent de bouclier à toute idée religieuses ou pseudo démocratiques; j'ai le sentiment que de toute façon tout ceci n' est surtout qu'une histoire de pouvoir entre hommes,as-t'on entendu beaucoup de paroles de femmes voilées dans tout ce débat ?

Appels d'air a dit…

>Laure K. ( del sol ),
Si vous pouviez reformuler plus clairement la première partie de votre commentaire, je ne saisis pas ce que vous mettez sous "bouclier à toute idée religieuse ou pseudo démocratique"?
A votre écoute,
Baltha