vendredi 14 mai 2010

LA FIN DE PIERROT






















La fin de Pierrot, encre, 29,7 X 21 cm, octobre 1999.

Une fin brutale et prématurée.

12 commentaires:

Laure K. a dit…

un pierrot lunaire sans lune, c'est triste ...

Une femme libre a dit…

Mes condoléances.

laurence a dit…

Non il se recolore

choule[bnkr] a dit…

de toute façon, l'éternité, c'est rasoir.

Appels d'air a dit…

>Laure K.,
C'est nuit noire à l'atelier actuellement. La Lune n'a pas rendez-vous avec le soleil, les travaux d'atelier piétinent.
Deale Esq.

Appels d'air a dit…

Une femme libre,
Attendez, attendez, je suis comme la fenice,
Baltha

Appels d'air a dit…

laurence,
j'ai un peu perdu mes couleurs,
Baltha

Appels d'air a dit…

choule[bnkr],
Pour ce que j'ai, j'ai regardé si je trouvais une préparation adéquate dans la vitrine de ta pharmacopée, sans y trouver la jouvencelle qui réaccorderait mes humeurs à celles de notre époque et de la crise dans laquelle nous nous enfonçons,
Baltha

rosette a dit…

naaaanaannannaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaann

Appels d'air a dit…

>rosette,
Ne me dites pas que vous allez vous aussi disparaitre vous aussi.

choule[bnkr] a dit…

un peu de patience. Parce que s'il y a une industrie qui a de l'avenir, c'est bien celle de la pharmacologie. Re-voie THX1138, ça te rassurera un peu.

Appels d'air a dit…

>choule[bnkr],
Avec une bonne complémentaire,
Baltha