mercredi 19 mai 2010

NUITS POLAIRES






















Deale Esq. désabusé, encre, 29,7 X 21 cm (recadré), septembre 1999

Je cherche mais ne trouve pas.
Deale Esq., Monologue d'atelier, mai 2010. 
***

Travaux récents :
Têtes pour des figurines en biscuit. Mais qu'en faire d'autre? Vous avez une idée?














































6 commentaires:

Laure K. a dit…

mettez du Blues, peut être ? en fond de câle , ça aide à ramer ... ( ceci est une joke amicale, hein !)

TG a dit…

Je ne trouve rien parce que je ne cherche rien…
Ah! le grand mythe des artistes chercheurs…, on en aura sacrifié des générations de talents avec… et ce n'est pas fini…

Appels d'air a dit…

TG,
Je n'ai rien compris à votre commentaire. Peut-être me suis-je mal fait comprendre aussi, je contre-parodiais Picasso. En même temps, je sous-entendais que parler et peindre c'est alimenter les exégèses foireuses, en clair ma défiance à l'égard des critiques d'art et des historiens de l'art. C'est à débattre, le contexte d'un commentaire ne s'y prête guère, manque d'espace.
Baltha

Appels d'air a dit…

>laure K.,
j'ai ressorti mes vieux Santana et Mc Laughlin,
Clémentine

choule[bnkr] a dit…

visages débonnaires.

Appels d'air a dit…

>choule[bnkr],
Avec un zest balladurien,

Baltha