jeudi 15 juillet 2010

X.99 3/9 C'EST AINSI


















C'est ainsi, encre, 29,7 X 21 cm, octobre 1999.

Mon père dit que les dessins sont faits pour être regardés nus, à plat, au sortir de leur carton à dessins et y être conservés.
A la limite encadrés, à l'extrême limite. Leurs photographies,  leurs reproductions sur la toile, j'y vois une hérésie.
dit-il encore.


Quant à la peinture, Deale Esq. dit là que s'il peut admettre d'en voir quelques unes accrochées à des cimaises, il préfère, et de loin, les observer une à une sur un chevalet ou appuyées sur le dos d'une chaise, peu importe. Ou adossées à un mur, y être entreposées au repos, prêtes à être reprises en main pour un autre regard selon l'humeur.
Il aime aussi les mettre en scènes, en sites,
Pour leur faire prendre l'air, les soustraire aux regards indécents par leurs familiarités, leurs indiscrétions, des spectateurs sans réserves.

2 commentaires:

Gilbert Pinna a dit…

"... les dessins sont faits pour être regardés nus" ... mais déjà, à peine sortis des cartons, les voilà furieusement "habillés" par le regard de celui qui les découvre.

Appels d'air a dit…

>Gilbert Pinna,
Oui Gilbert, ouvrir un carton à dessins c'est déjà mettre la main sur la poignée d'une porte, certains parfois jettent un oeil dans le trou de la serrure.
Sincèrement,


Deale Esq.