jeudi 2 décembre 2010

ARBITRE


Je regrette que nos sociétés n'aient pas permis à ma peinture, comme à celle de quelques autres, d'influer tant soit peu sur le réel. Ces mêmes peintures que ces mêmes sociétés n'ont pu empêcher d'influer sur le rêve.
Nos sociétés n'envisagent pas de laisser cohabiter rêve, imaginaire et réalité. Nos sociétés mettent tout en oeuvre pour arbitrer, trancher, prendre en mains, elles ne mettent ni ne remettent en jeu.
Malgré cela je rêve toujours d'une peinture qui remporte si peu soit-il quelque victoire sur nos sociétés.
Je vois, heureusement, le street art remettre cela en cause, même si cela n'est pas toujours fait avec bonheur, ne se fait pas avec bonheur.
Deale Esq. Propos d'Atelier(*).



17 commentaires:

solveig a dit…

Nos sociétés sont dirigées par les banques ...
Y a-t-il des tableaux dans les banques ?

Appels d'air a dit…

>solveig,
Les banques ... et le football? ( je pense à cet ancien joueur, comment déjà?)
Baltha

solveig a dit…

Baltha,
Celui qui veut vider les banques ?
Ce ne serait pas Cantona ?

TG a dit…

Diable! comme vous y allez!
C'est quoi le football?

TG a dit…

Pardon, j'oubliai…
Belle peinture…

julienlootens.com a dit…

Quelles belles peintures et quel beau texte aussi... De plus, nous avons choisi le meme fonds d'écran pour notre blog :)

julien - www.julienlootens.com

Appels d'air a dit…

>solveig,
Oui c'est à ce footballeur auquel je faisais allusion. Pour dire que je préfère mes solutions aux siennes qui me donnent des hauts-le-corps.
Baltha

Appels d'air a dit…

>julienlootens,
En cliquant sur votre URL, une lucarne m'indique que votre site est douteux et recommande de le quitter sauf si nous nous connaissons. Vous êtes au courant?
Clémentine

Appels d'air a dit…

TG,
Le football? C'est bien différent de la peinture et de Cantonna, non?
Baltha

TG a dit…

"La peinture est le métier le plus long et le plus difficile. Il lui faut l’érudition, comme au compositeur, mais il lui faut aussi l’exécution comme au violon."

"De même l’esprit humain, abandonné à lui même retombe toujours dans une enfance stupide. Il préfère les joujoux au objets dignes d’admiration."

Eugène Delacroix

Appels d'air a dit…

TG,
Pour tout vous dire brutalement, je me fous de ce qu'on faisait, il y un siècle tout de même, avec la peinture; je me demande plutôt ce qu'on peut faire avec de nos jours.
Mes besoins et mes espoirs, pour ces mêmes raisons, me portent plus sur l'art de la rue que celui des musées.
Et puis je me méfie et défie quiconque énonce des jugements qui paraissent bien définitifs comme ceux de Delacroix que vous citez ici qui sont bien datés et révélateurs des certitudes d'une époque qui ne doutait guère.
Aux références, aux citations je préfère les tentatives personnelles, fussent-elles, peu concluantes.
La culture au service de la reconnaissance sociale ne rebute, au service de l'ordre établi me met hors de moi. Je veux bien suivre qui m'apprend à penser comme je suis prêt à défaire quiconque me dicte ce que je dois penser.
Faites des citations que je puisse faire mienne. Wikipedia et les autres feront le reste.
Vous avez compris que Delacroix me chauffait les oreilles.
Baltha

solveig a dit…

Diantre ! ... Delacroix vient de se retourner dans sa tombe! ...
quant à Cantona il rase les murs, ça tombe bien pour découvrir le Street-Art.

Appels d'air a dit…

>solveig,
S'il m'arrivait de croiser l'un ou l'autre je changerais de trottoir. Comment dit-on? Botter en touche?
Baltha, avant gauche.

TG a dit…

pardonnez moi, mais voici encore une citation :

"Et puis je me méfie et défie quiconque énonce des jugements qui paraissent bien définitifs" Deale Esque

Celle ci vous devriez la faire votre…

Appels d'air a dit…

>TG,
C'est pourquoi j'ai bien pris garde de créer des doubles, Deale Esq. ici, pour lui faire dire et lui attribuer ce que je m'interdis.(*)
Amicalement,
Deale Esq.
(*)Ceci n'est pas une citation.

solveig a dit…

Pratique !
pétronille

Appels d'air a dit…

>solveig,
Pas folle la guêpe!
Clémentine