samedi 27 octobre 2007

MESSAGE 041 / EXPOSITION / CONFRONTATION

Depuis 028 je mets en scène, sur ce blog, les quelques peintures numérisées que j'ai conservées, au delà des HD qui rendent l'âme et de tout ce qui se soumet aux impondérables d'une existence matérielle fragile. 10% environ, d'une production échappée à l'incinérateur. 10% qui reviennent vers moi pour me demander des comptes.

Pourquoi, comment nous as-tu abandonnés? T'es un salaud.



Il y a de la torpeur,



de la stupeur,


de la frayeur,



de l'horreur,



de la peur dans leurs regards.

Voilà ce que tu nous as fait vivre.

Voilà ce que je les entends me dire ici même. Dur, très dur.

3 commentaires:

Lidia a dit…

Trouble...
Juste un immense trouble, je ne regarde pas seulement, j'écoute parce qu'ils me parlent...

Fanzesca a dit…

Je les entends aussi, et je les comprends. Ils sont si pleins d'émotions, si vivants malgré la proximité de la lisière qui mène à l'au-delà.

Appels d'air a dit…

Ne vous en faites pas, Fanzesca, j'en ai fait une " transmission " à un de mes neveux. Ils sont plus en sécurité avec lui qu'ils ne l'étaient ou le seraient avec moi. Mais c'est vrai qu'eux et moi on se manque et que parfois on se fait des reproches.
En tous cas, eux et moi vous remercions de nous sortir de nos turpitudes.

Deale esq.