samedi 30 août 2008

MESSAGE 095 / SALLE DES PETITS FORMATS

Le MAMI va prochainement procéder à l'ouverture d'une salle des Petits Formats.
Dores et déjà, un aperçu vous en est présenté
à partir de ce module :


Ultérieurement vous serez,
au fur et à mesure, informées-és des nouveaux ajouts et la collection sera accessible, en diaporama HD, depuis la colonne verticale, ci-contre, rubrique LES COLLECTIONS PERMANENTES DU MAMI, sous l'appellation PETITS FORMATS.

Clémentine

Psittt! Savez-vous qu'en se rendant à pieds au bureau on rencontre des gens tout-à-fait intéressants pour peu qu'on leur prête attention. Si, si, je vous assure et très tolérants, ouverts, amusants, émouvants, disponibles. J'en reviens pas, c'est sur les blogs que j'ai appris ça.

8 commentaires:

lo a dit…

ils ne seront donc pas perdus
lo.

Appels d'air a dit…

> lo
Les pas? je vous assure que le MAMI ce n'est pas le Palais de Justice.
Bien à vous,
Nous tous.

Appels d'air a dit…

P.S. Ne prenez pas toujours mes commentaires au pied de la lettre.
Il leur arrive souvent d'être au-dessous de ce que j'attendais d'eux.
P.S./P.S. On n'est jamais si bien servi que par soi-même

polipoterne a dit…

Bonjour,
De liens en liens, j'arrive chez vous.

De clics en clics, je découvre un univers étonnant peuplé de portraits magnifiques et émouvants.

Merci de m'avoir offert ces moments.

Sylvaine a dit…

Je te suggère de mettre "Target Blank" dans ton code html...quand tu nous envoies sur Flicker pour ceux qui ne veulent pas poser un comment sur le(s) diaporama...et rester simultanément sur ton blog.
Bon y pas de doute tu sais "croquer" les visages.

Appels d'air a dit…

> Sylvaine
Vous vous adressez à un béotien. Target blank I am unable to do such a thing
Yours,
Balthazar

chronique virgule a dit…

Comme je suis content que la “dégradation“ du malheureux Deale esq. soit interrompue !
Le bougre cachait bien son jeu, qui préparait en douce cette galerie de nouveaux portraits.

Appels d'air a dit…

> chronique virgule

P.S. Ne prenez pas toujours mes commentaires au pied de la lettre. Il leur arrive souvent d'être au-dessous de ce que j'attendais d'eux.
Clémentine