jeudi 25 mars 2010

SOTTIE*

Existe-t-il un parallèle entre les sous-sols de la Friche de la Belle de mai et Les caves du Vatican? Est-là la dernière sottie de Deale Esq.?


















Mises en scènes/sites,
Friche de la Belle de mai, Marseille 1996.

Pourquoi faire allusion à Gide ici? Je n'en sais rien. Ca fait partie de cette mise en scène, peut-être en retrouver les personnages.
Souvenirs de mises en scènes/sites, Deale Esq.

(*) Sottie, farce de caractère satirique jouée au Moyen Age, par des acteurs en costume de bouffon, représentant différents personnages d'un imaginaire "peuple sot", allégorie de la société du temps. In le Nouveau Petit Le Robert.
Clémentine

4 commentaires:

Sylvaine V. a dit…

En tous les cas dans ces caves pas de prêtres pédophiles...et si on redistribuait l'argent qui y est enfoui impunément, il y aurait plus de monde pour acheter des toiles sans passer par les sous-sols ! J'adore cette mise-en-scène ! et pour le logement des toiles je cite Gide extrait de son "Retour de l'U.R.S.S."
..."La cause d'une telle crise de logement est que la révolution s'est beaucoup plus occupée de "dépasser le capitalisme" dans la construction d'usines géantes et d'organiser les hommes pour la production, que pour leur bien être. De loin cela peut paraître grandiose...de près c'est bougrement douloureux."...éd. Gallimard p. 121.

Appels d'air a dit…

>Sylvaine V.,
Si on creusait un peu, on trouverait peut-être bien que ce sont les mêmes causes qui ont entraînées l'effondrement des entrepôts de la Seita (Belle de mai de Marseille) et celui de l'URSS. Quant aux prêtres pédophiles, si on creusait encore, au même endroit et dans bien d'autres, nul doute qu'on en trouverait aussi. En ce qui concerne le petit Père Gide, les jeunes garçons et lui, il me semble qu'il ne faisait pas mystère de ...(je ne puis tout dire ici, le Saint Père pourrait m'excommunier*).
Pour ma part, j'y ai découvert cette sottie et un frère qui me déclarait que j'y dilapidais la succession de mon père.
Enfin, aujourd'hui, grâce à ton intervention, un rebondissement,
H.S
(*)va savoir?

Bona a dit…

L'âme de l'ami Gide voltige ici...

Appels d'air a dit…

>Bona,
Tu crois? Il est encore là?
Prochain épisode : "La fin de la friche, Gide y sera-t-il toujours?"
Clémentine